2 ans de suspension pour Zetchi et une démission?

0
1343

Dans l’une de nos précédentes éditions on vous expliquait comment le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, s’était retiré du comité d’organisation du CHAN qui se tient actuellement au Maroc.

Le patron de la FAF, qui s’était rendu le 6 janvier dernier au Maroc pour assister à des réunions de coordination dans le cadre de cette mission, avait profité du voyage pour rencontrer des hauts responsables de la CAF, notamment le secrétaire général fraîchement installé à savoir l’Egyptien Amro Fahmy. Zetchi, qui venait de recevoir la notification du rejet du dossier de candidature d’Ould-Zmirli au CE de la CAF, était remonté, il a promis de riposter en introduisant un recours, mais sa présence devant les responsables de la CAF lui a donné l’occasion de dire les 4 vérités en face, Zetchi aurait même poussé le bouchon un peu trop loin…

Démission

L’information de la démission de Zetchi de son poste dans le comité d’organisation du CHAN avait intrigué plus d’un, mais rapidement les gens l’ont liée à ce rejet de la candidature algérienne, dans ces mêmes colonnes, on vous avait même expliqué d’autres raisons l’ayant poussé à présenter cette démission, d’autant plus que Zetchi a été désigné, en plus de son simple rôle dans le comité, comme responsable du site de Marrakech où les rencontres se déroulent jusqu’au 3 février prochain, cela veut dire que Zetchi devait y rester toute cette période, et cela l’a poussé à se retirer, en présentant cette démission, mettant la CAF dans l’embarras et contestant par la même occasion le rejet du dossier du membre de son BF, des choses qui ont grandement déplu aux responsables de la Confédération, qui, en plus, ont eu vent de ce qui s’est passé dans le bureau d’Amro Fahmy, chose qui aurait dépassé toutes les limites.

Outrage

Réuni avant-hier, le comité exécutif de la CAF a traité le dossier du comportement jugé irrespectueux de Zetchi envers un haut responsable de la CAF, le SG de l’instance africaine aurait rédigé un rapport accablant contre Zetchi, dans lequel il a mentionné le comportement inacceptable du président de la FAF, des sources parlent d’outrages et d’injures, qui auraient dépassé les limites, et à un tel niveau, ça se passe cash, puisque le comité exécutif s’est réuni et il y a eu proposition d’une suspension de 2 ans à l’encontre de Kheireddine Zetchi, celle-ci, si elle vient à être confirmée, le priverait de siéger lors des réunions de travail et même lors des congrès et des AG.

Décision le 27 janvier

A l’approche de l’AG prévue le 2 février et durant laquelle la CAF va installer les 4 nouveaux membres du CE, on se demande d’ores et déjà si Zetchi sera présent, ça paraît un peu court, mais la suspension proposée de 2 ans pourrait être validée dès samedi prochain, le 27 janvier, date d’une réunion de la commission de discipline de la CAF, c’est cette dernière qui devrait prononcer la sanction après étude du dossier et du compte rendu du SG.

Le dossier Zetchi sera donc face à un jury disciplinaire, qui risque de prononcer cette sanction qui rendra plus délicate la mission de l’Algérie au niveau de l’instance, cela intervient au moment où l’ancien président Raouraoua a été désigné membre d’honneur de l’AG et devrait même assister aux travaux de l’assemblée du 2 février.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here