Ouali encore buteur et passeur, croit encore en l’EN

0
196

Idir Ouali enchaîne avec encore un but et une passe cette fois contre Anvers et Courtai qui s’est imposé 4-0 s’approche des play-offs pour le titre.

Auteur de deux buts et quatre passes décisives sur les quatre derniers matchs le milieu de terrain de 29 ans est monté en puissance depuis le mois de décembre et porte son club avec son coéquipier Teddy Chevalier désormais meilleur buteur du club.

C’est donc Ouali qui a ouvert le score contre Anvers à la 20e sur un service de Chevalier avant que ce dernier n’inscrite un triplé dont le dernier but est servi par Ouali (83e).

Courtai qui avait trés mal démarré la saison est désormais 7e à un point de la sixième place synonyme de qualification au tour de Play-Offs 1 entre les six meilleurs équipes du championnat.

A noter que Youcef Attal est resté sur le banc.

Côté EN, le joueur qui n’a pas été sélectionné pour le moment a évoqué des rendez-vous manqués à des moments clés de sa carrière tout en espérant pouvoir un jour défendre les couleurs de la sélection (NDLR : Nourdine Kourichi avait supervisé le joueur à Paderborn en 2014 dans l’optique de la Coupe du Monde) : « J’ai été moins régulier sur les moments où j’aurais pu être sélectionné, c’est serment ce qui a fait défaut. (…) J’y crois encore, j’ai 29 ans et je travaille pour pouvoir rejoindre la sélection en mettant toute mon énergie ». Il a reconnu la qualité des joueurs jouant à son poste en EN et a mis en avant ses qualités de débordement et de sa préférence à jouer sur les ailes profitant de sa disposition à prendre le ballon bas pour déborder.

Parlant de sa carrière, il a évoqué sa dernière année « mal passée » à Paderborn et a indiqué avoir décidé de retourner en Belgique pour se relancer lui qui avait connu ce championnat avec Mouscron entre 2007 et 2010. Il a évoqué ses expériences au Mans, à Dresde et à Paderborn et a avoué avoir connu le meilleur championnat du point de vue technique en Allemagne. Il est également revenu sur la suite de sa carrière (fin de contrat en 2018), se voyant bien en Espagne, en Allemagne ou chez un grand club du championnat belge à l’image d’Anderlecht, du Standard ou de Genk.

dzfoot


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here