Madjer ne veut plus de Feghouli en sélection

0
1757

Madjer mal conseillé

Selon une source proche du staff technique, ce dossier est devenu plus délicat et sérieux. Madjer, selon cette source, aurait définitivement barré Sofiane Feghouli, des Verts de ses plans. Normal, diront certains, surtout qu’il y avait des antécédents, mais le plus intrigant cette fois, c’est que cette mise à l’écart est définitive et ressemble un petit peu à la mise à l’écart de Ziani par Vahid il y a 6 ans, sauf que Vahid s’était basé sur des faits et des constats, alors que, d’après des échos, Madjer se serait basé sur des témoignages de gens malintentionnés qui l’auraient tout simplement induit en erreur. D’après ces sources, ces personnes auraient tracé un tableau noir au sélectionneur, décrivant Soso comme étant ‘’négatif’’ et que sa présence est ‘’nuisible’’ au groupe. Des propos forts et, vu que Madjer fait confiance à ces personnes, il les aurait crues, et a décidé de se passer de Feghouli pour de bon, mettant un terme à 6 ans de bons et loyaux services rendus par le natif de Levallois-Perret.

Le mensonge des haineux

Victime d’une campagne le visant spécialement, Feghouli devrait sauf surprise disparaître des plans de l’EN tant que Madjer est là, du moins, tant qu’il croit toujours ceux qui le conseillent. Il faut dire que croire de tels propos concernant un joueur qui s’est toujours battu pour l’EN paraît carrément  insensé. L’international algérien a en effet toujours été le leader de la sélection, que ce soit dans le vestiaire ou en dehors de celui-ci. Il a eu rarement des différends avec des joueurs, et ses ennemis sont peu nombreux, voire inexistants. Enfin, c’est ce qu’on croyait, car, visiblement, des personnes l’attendaient au tournant et le voilà contraint de payer la facture de leurs mensonges.

Soso au courant de leur existence

« J’ai toujours dit ce que j’avais sur le cœur, et ce, dans un seul but, faire avancer les choses pour le bien collectif. Je me suis toujours investi pour notre équipe nationale, depuis ma première convocation, et ça ne changera jamais, que je sois remplaçant ou titulaire. Dernièrement, j’ai entendu parler de voyou, de racaille, de star à l’ego surdimensionné, et je ne parle pas des insultes… On tente de me salir ainsi que mes frères de la sélection », a déploré l’ancien Grenoblois sur son compte Instagram peu après l’affaire Rajevac. « Quand je regarde l’origine de ces rumeurs, je me rappelle que ces gens veulent un poste à la FAF. L’EN est sacrée, elle n’appartient ni à Feghouli, ni à Brahimi, ni à Mahrez, ni à aucun joueur, elle appartient au peuple algérien ! Nous ne lui voulons que du bien ; ce qui nous motive le plus est de voir la joie du peuple algérien quand il regarde son équipe. Je ne laisserai personne remettre en cause mon attachement ou celui de mes frères de sélection à notre pays et à notre équipe », disait Feghouli sur instagram après avoir été accusé d’avoir  été le meneur du mouvement de rébellion contre Rajevac. Des propos qui montrent que Soso savait déjà qu’il y avait des personnes qui ne le portaient pas forcément dans leur cœur. Le voilà, 1 ans et demi après cette affaire, contraint de prendre son mal en patience et espérer un revirement de situation. Quand, comment et pourquoi ? Personne ne le sait, mais, ce qui est sûr, l’absence du joueur va être ressentie surtout que l’EN est en passe de retrouver peu à peu ses anciens joueurs. Sans lui, le puzzle ne pourra en aucun être au complet.

Terim prépare son retour sur le flanc droit

Après la défaite contre Kasimpasa, le week-end passé, qui lui a coûté la perte de la 1re place au classement, Galatasaray s’apprête à recevoir Bursaspor ce week-end. Un match qui verra le retour de Soso sur le flanc droit après avoir eu un rendement insatisfaisant sur l’autre côté. C’est Belhanda qui reviendra occuper le flanc gauche. Le duo maghrébin va donc, chacun dans son côté, servir l’infatigable Gomis en pointe. Avec 2 points de retard sur Basaksehir, les Sang et Or vont essayer de gagner et attendre le moindre faux pas du leader, qui accueillera Genclerbirligi.

DZCOMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here