Feghouli et M’Bolhi mettent la pression sur Madjer

0
839

Alors qu’il envisageait de se passer des services de Raïs M’Bolhi et Sofiane Feghouli en vue des prochains challenges des Verts, l’entraîneur national, Rabah Madjer, se retrouve vraiment dans l’embarras, en raison de la bonne forme affichée par le gardien de but et le milieu offensif dans leur club respectif.

En effet, M’Bolhi, qui a renoué avec la compétition en janvier dernier après avoir rejoint le championnat saoudien, a réussi en l’espace de quelques matchs à forcer l’admiration des fans de son nouveau club, El Ittifak qui a resté sur une série de 6 matches sans défaite. Un exploit réalisé grâce en partie à son nouveau portier algérien.

Cela a vite donné des idées à la direction du club saoudien qui s’est empressée à prolonger le contrat de M’Bolhi pour trois autres saisons, alors qu’au départ elle s’était montrée, on ne peut mieux, prudente, en se contentant d’un bail de six mois seulement. Les appels du public du club de Demmam ont été ainsi entendus, surtout que le gardien des Verts est devenu la cible des gros bras du championnat saoudien, à l’image d’El Hilel, du Nassr et du Ahly.

Un atout supplémentaire pour l’ex-rennais pour convaincre Madjer à le rappeler, aux yeux des observateurs. Idem pour son compatriote, Sofiane Feghouli, qui évolue cette saison en Turquie, plus précisément à Galatasaray, un club qui joue la carte du titre. Et si, il y a quelques jours, Feghouli a baissé quelque peu de rythme non sans provoquer l’ire de son entraineur en club, il a vite redressé la barre, en contribuant grandement à la large victoire des Sang et Or d’Istanbul contre Karabukspor (7-0).

Le Français Gomis s’est bien fait plaisir dans ce match avec 4 buts dont 3 ont été construis et servis par son équipier Sofiane Feghouli, l’international algérien a encore une fois confirmé qu’il fait partie des cartes gagnantes de l’effectif entraîné par Terim. Leader du championnat avec son équipe (ex aequo avec Basaksehir), l’ancien valencien affiche une grosse forme qui ne passe pas inaperçue.

Les observateurs lui prédisent d’ailleurs de retrouver l’équipe nationale dès le prochain stage de ce mois de mars. Ils estiment même qu’il est peut-être le mieux en forme de tous les joueurs des Verts, puisqu’il enchaîne les titularisations, les buts et les passes décisives. Mais cela lui suffira-t-il de faire changer d’avis à Madjer qui ne serait pas en odeur de sainteté avec le joueur ? Et quand on sait que la participation de Soudani au stage du 19 mars n’est pas assurée, après avoir contracté dimanche, une blessure l’ayant contraint de quitter prématurément le terrain, il se pourrait ainsi que Madjer songe à Feghouli pour le remplacer, selon des indiscrétions dans l’entourage du staff technique national. Une chose est sûre dans tout cela : M’Bolhi et Feghouli sont en train d’exercer à leur manière une pression terrible sur le coach national.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here