EN: Attal écarté, Benmoussa préféré à Fares et Belkalem dans la liste élargie

0
744

Comme indiqué dans l’une de nos dernières éditions, le coach national est fixé sur la liste des joueurs concernés par le prochain stage. C’est ainsi qu’il a décidé de faire confiance pratiquement au même groupe qu’il avait dirigé au mois de novembre dernier. Excepté certaines nouveautés et les éléments écartés, Rabah Madjer fera appel au même noyau composé de cadres de la sélection. Selon une source sûre, la FAF a commencé avant-hier à envoyer les convocations aux joueurs concernés par ce regroupement qui sera soldé par deux confrontations contre la Tanzanie le 22 mars et l’Iran le 27 du même mois. La liste définitive sera rendue publique au plus tard en fin de semaine, nous apprend une source digne de foi.
Belkalem, une convocation attendue
Même s’il ne s’agit là que d’une présélection dans une liste de 26 joueurs, le retour du défenseur central de la JS Kabylie en Équipe nationale, Essaïd Belkalem, continue de surprendre, mais comme nous l’avions déjà annoncé, Belkalem est un joueur sur lequel  Rabah Madjer et ses adjoints comptent beaucoup pour redonner une meilleure solidité au compartiment défensif. Ainsi, comme attendu, le joueur kabyle sera bien du groupe qui affrontera la Tanzanie et l’Iran en amical.
Une première pour Naâmani et Boukhenchouche
Au lendemain de la rencontre gagnée contre le Rwanda, le sélectionneur national avait déclaré à la presse que  le milieu de terrain défensif de la JSK, Salim Boukhenchouche, l’avait particulièrement impressionné par son gabarit et son engagement. C’est ainsi qu’il a décidé de le récompenser par une sélection en Équipe nationale A, pour qu’il prenne part au stage de préparation qui précédera les deux matchs amicaux du 22 et 27 mars face respectivement à la Tanzanie et l’Iran. Par ailleurs, l’ayant supervisé à maintes reprises en championnat, le défenseur du CR Belouizdad, Mohamed Naâmani, est aussi convoqué. C’est la première fois que l’ex-joueur de l’ASO Chélif reçoit une convocation de l’EN A. «Naâmani est fort physiquement, c’est le profil qu’on recherche pour tenter de redonner une meilleure solidité au compartiment défensif.» C’est ce que le sélectionneur national a confié au lendemain du stage des locaux.

Confiance renouvelée à Bentaleb
Le milieu de terrain de Schalke 04, Nabil  Bentaleb, qui était bien présent au stage du mois de novembre dernier, est un élément essentiel du plan de jeu de Madjer et ses adjoints Menad et Ighil. Madjer, qui avait regretté amèrement sa défection de dernière minute contre le Nigeria, lui a renouvelé sa confiance. Bentaleb, titulaire avec Schalke, sera un élément de base du sélectionneur national, nous apprend une source  proche du staff de l’EN.
Boudebouz et Ounas n’ont pas reçu de convocation
Alors qu’ils figuraient bien dans ses plans pour ce prochain rassemblement, les deux internationaux algériens Ryad Boudebouz et Adam Ounas n’ont pas reçu de convocations pour ce stage qui aura lieu du 19 au 27 mars prochain à Sidi Moussa. Rabah Madjer, qui connaît très bien le meneur de jeu du Real Betis Séville, n’a pas jugé utile de le convoquer pour ce stage, préférant préserver l’équilibre de son effectif, sachant qu’à son poste, il lui préfère encore Yacine Brahimi, Hilal Al Arbi Soudani et Riyad Mahrez. Pour Ounas, le sélectionneur national a jugé que son manque de compétition avec Naples est préjudiciable, notamment dans un compartiment où la concurrence est très rude.
Toujours pas de Feghouli et de Mbolhi !  
Comme il fallait s’y attendre, les deux anciens capitaines de l’Équipe nationale Raïs Ouahab Mbolhi et Sofiane Feghouli demeurent éloignés des calculs du sélectionneur national. Si le coach a toujours expliqué cette mise à l’écart de deux anciens cadres de l’EN pour des raisons sportives, il paraît bien clair maintenant que Mbolhi et Feghouli payent pour leurs déclarations à la presse. Le joueur de Galatasaray, qui est en difficulté depuis quelques années, avait fustigé certains de ses coéquipiers, avant le match retour du Cameroun. Mbolhi avait fait de même, au lendemain de la défaite face à la Zambie à Constantine.
Benmoussa préféré à Ferhani et Farès !
Blessé à l’entraînement, le latéral  gauche de la JSK Houari Ferhani s’est retrouvé lui aussi écarté de la liste élargie du coach national Rabah Madjer. Ce dernier a donc fait appel à l’arrière gauche de l’USM Alger, Mokhtar Benmoussa. L’ex-joueur de l’ES Sétif était aussi tout le temps sélectionné en Équipe nationale A’, son retour en équipe première s’inscrit donc dans la logique du staff des Verts qui veut africaniser la sélection, en prévision du match contre la Gambie et de la CAN-2019. Il faut souligner aussi que le jeune gaucher d’Hellas Vérona Mohamed Salim Farès, pressenti lui aussi pour prendre une place sur le couloir gauche, n’a pas reçu sa convocation pour ce regroupement du 19 mars.
Voilà pourquoi Attal n’est pas là !
«Certains choix sont discutables et d’autres ne le sont pas, si l’on juge utile de faire appel à des joueurs qui s’inscrivent dans notre projet, même s’ils ont atteint la trentaine, on le fera, et c’est aussi valable pour un jeune.» C’est la conviction du staff des Verts. Ainsi, la non-convocation de Youcef Attal répond à cette logique. Ce jeune, qui a montré de belles choses, n’est pas encore au sommet de sa forme. Revenu certes dans le onze titulaire de Courtrai, l’ancien Paciste n’est pas une urgence pour Madjer et ses assistants.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here