Madjer a trouvé son arrière droit en France

0
959

Alors qu’il a attaqué un grand chantier pour tenter de trouver la meilleure formule possible pour l’axe de la défense, Rabah Madjer se voit contraint actuellement de se pencher sur le problème des latéraux.

En effet, les blessures de Ghoulam, Arous et le manque de compétition d’Attal poussent le sélectionneur à renforcer son équipe par des joueurs du cru, notamment pour le poste de latéral gauche, il a la possibilité de faire appel à Farès, mais il a préféré ignorer ce joueur et comptera comme lors du précédent stage sur un joueur du championnat local. A droite aussi, même sa dernière trouvaille, à savoir Islam Arous ne semble pas en forme, il est blessé et pourrait faire l’impasse sur le prochain stage, laissant vide ce poste de latéral droit, ou presque puisque Rabah Madjer qui se devait de trouver une solution va puiser dans son effectif, puisqu’on croit savoir que Ferhat l’ailier du Havre et meilleur passeur du championnat de Ligue 2 française est pressenti pour occuper ce poste. Avec l’encombrement qu’il y a en attaque et la présence de plusieurs joueurs dans ce secteur, Ferhat va encore une fois dépanner Madjer, puisqu’après l’avoir mis au milieu dans une position reculée en novembre, le joueur va devoir jouer dans poste défensif mais dans son couloir droit, un poste qu’il a déjà occupé avec Courbis à l’USMA et où il avait bien brillé, cela ne devrait pas le contrarier comme la dernière fois, car Ferhat avait déclaré que jouer au milieu comme en novembre l’avait dérangé, un retour sur le couloir même pour être plus défensif que d’habitude ne devrait pas lui causer de problèmes.

Azzi, la doublure locale 

Et comme dans chaque poste il faut 2 éléments, et vu que Madjer ne compte pas encore perturber Mandi et compte le garder dans l’axe, il va falloir faire appel à un latéral droit et ce dernier pourrait être Ayoub Azzi, le joueur du MCA. L’ancien Harrachi a pris part au dernier stage des locaux, et lors de ce stage, Madjer l’a testé dans cette position et aurait été convaincu par ses qualités, il pourrait donc suivre les Belkalem, Benmoussa, Naâmani et autres Boukhenchouche chez les A, le coach a encore du temps avant de choisir ses locaux, les concernés savent ce qui leur reste à faire.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here