Le comportement des supporters agacent Madjer qui veut changer prochainement de stade

0
1064

La sélection nationale n’a pas fait dans le détail jeudi soir en s’imposant largement devant la Tanzanie (4-1) pour son premier match amical durant ce stage. Certes, le score est flatteur, mais tout n’a pas été parfait néanmoins. Avec un nouveau système de jeu adopté, l’EN a connu quelques moments de moins bien, notamment en première période. Défensivement, ç’a été compliqué et fort heureusement ce n’était que la Tanzanie en face. Au-delà de la performance des coéquipiers de Bounedjah, c’est surtout les sifflets du public à l’encontre de son équipe, mais aussi, du coach national, qui ont le plus marqué cette partie, pourtant amicale. Des sifflets incompréhensibles quand on sait que les Verts ont dominé leur adversaire et qu’avec une nouvelle tactique, il était clair que tout n’allait pas être parfait. Ces sifflets ont commencé à se faire entendre dès la 22’ du match, soit juste après l’égalisation des Tanzaniens. Les supporters se sont retournés littéralement contre leurs joueurs et ont commencé à encourager les Taifa Stars. Une réaction qui a exacerbé le staff technique, à leur tête Rabah Madjer.

Il ne comprend pas toute cette hostilité
Selon nos informations, Rabah Madjer était très déçu du comportement du faible public ayant fait le déplacement au stade du 5-Juillet pour suivre de près cette rencontre amicale. Il n’a en effet pas du tout compris toute cette hostilité envers l’équipe d’abord et sa personne ensuite. Madjer a confié à ses proches collaborateurs que tout cet acharnement n’est pas normal et qu’il y avait anguille sous roche. Il estime qu’il n’est là que depuis cinq mois et qu’en dépit de cela, il a réussi à enregistrer trois victoires en quatre matchs dirigés (Nigeria, République Centrafricaine, Rwanda avec les A’ et la Tanzanie).

Pourtant, il avait pris le risque de faire revenir l’EN dans ce stade
La frustration de Madjer est d’autant plus grande qu’il avait pourtant pris le risque de faire revenir la sélection nationale dans ce stade du 5-Juillet, alors que beaucoup de sélectionneurs avant lui, avaient décidé de le fuir, justement à cause de son difficile public. Le coach national regrette donc cette décision, lui qui voulait faire de l’enceinte de la capitale la nouvelle forteresse des Verts, notamment au vu de sa capacité d’accueil et l’excellent état de sa pelouse.

Les joueurs déçus eux aussi
Ce qu’il faut souligner, c’est qu’il n’y a pas que le staff technique qui était en colère contre le public à l’issue du match. En effet, pas mal de joueurs de l’EN ne cachaient pas leur mécontentement aussi de ce qui s’est passé. Le fait qu’ils soient constamment hués dans ce stade commence vraiment à les énerver d’autant que durant ce match, rien ne justifiait ces sifflets et, parfois même, les insultes de ces supporters. L’on se rappelle qu’au mois de novembre dernier face à la République Centrafricaine, les joueurs ainsi que le staff avaient déjà été hués. Islam Slimani avait passé une soirée noire et ce jour-là déjà, certains joueurs avaient manifesté au coach national leur désir de recevoir ailleurs.

—————————–

C’est finile 5-Juillet pour les Verts !
La mauvaise réaction du public du stade du 5-Juillet avant-hier à l’occasion du match amical face à la Tanzanie a été de trop pour le staff technique des Verts. En effet, selon nos informations, Rabah Madjer aurait pris la décision de délocaliser à l’avenir les matchs que jouera à domicile l’EN. En effet, n’ayant pas du tout apprécié les sifflets et les insultes d’une grande partie du public présent au stade pour ce match amical, le coach national a donc décidé d’agir. La confrontation face aux Taifa Stars sera donc la dernière pour l’EN au stade olympique de la capitale. Madjer a bien compris qu’il n’était pas possible pour lui et pour son équipe de continuer à jouer dans ce stade au vu de cette hostilité démesurée de la part des supporters. Une mauvaise habitude qui commence à irriter plus d’un au sein des Verts. Il est à noter qu’à la fin du match, Djamel Menad, l’un des assistants de Madjer n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer l’attitude du public : «Mon message aux supporteurs est le suivant : cette équipe est votre sélection nationale, un peu de nationalisme, s’il vous plait ! On ne représente pas une autre équipe, on joue en Algérie et pour l’Algérie, donc il faut arrêter, il faut encourager notre équipe nationale. L’équipe progresse et Inch’Allah elle sera encore meilleure. Donnez-nous le temps de bien faire».

Retour à Annaba dès le prochain match
Et le nouveau stade qui abritera les prochaines rencontres de l’EN, n’est autre que celui du 19-Mai 1956 de Annaba. Le sélectionneur national, Rabah Madjer a donné son accord pour y jouer et a même demandé aux responsables de la FAF de tout mettre en œuvre rapidement pour retaper cette enceinte. Il faut dire que le stade n’a pas actuellement son meilleur visage. Une réhabilitation importante devra être faite prochainement afin de permettre aux Verts d’y faire leur grand retour. Rappelons que la dernière fois que l’Equipe nationale a joué dans ce stade, c’était en mars 2011 face au Maroc pour le compte des éliminatoires de la CAN 2012. Abdelhak Benchikha alors sélectionneur national, avait réussi à guider l’EN à une victoire difficile (1-0) suite à un pénalty transformé par Hassan Yebda.

Une délégation de la FAF prochainement au stade du 19-Mai 1956
Toujours selon nos informations, nous avons appris qu’une délégation composée d’actuels dirigeants de la fédération se rendra très prochainement à Annaba en compagnie du sélectionneur national afin d’inspecter le stade du 19-Mai 1956 et voir ce qu’il y a à faire pour moderniser l’enceinte afin que celle-ci puisse abriter de nouveau les matchs de l’EN. Les autorités locales seront présentes, elles aussi, et apporteront leur aide. Il est à noter que beaucoup de choses sont à refaire dans ce stade, notamment les vestiaires et la salle des conférences. La pelouse doit aussi être retapée.
le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here