Madjer jouera avec 4 défenseurs contre l’Iran

0
456

 «C’est un nouveau schéma tactique que nous avons essayé pour la toute première fois contre la Tanzanie et sincèrement, je considère qu’il est encore trop tôt pour se prononcer de manière formelle s’il convient bien à notre sélection ou pas.» Tels étaient les propos lancés par le sélectionneur national Rabah Madjer hier à nos confrères de l’APS.

A défaut de faire face aux medias et d’expliquer face-à-face la prestation de son équipe et donner son avis sur ce coup de poker qu’aura été ce 3-4-3, il a préféré le dire de loin et s’éclipser ensuite. Menad qui a affronté les journalistes a eu le même reflexes, l’ancien attaquant de la JSK est allé plus loin en déclarant que le schéma pourrait ne pas fonctionner face à une équipe plus coriace, une manière de nous dire qu’un changement s’imposait avant la partie contre l’Iran qui sera d’un tout autre niveau.

Sécurité

Le staff devait donc refaire le match et sortir avec des enseignements, et ces derniers versent vraisemblablement vers un changement, encore une fois, du système de  jeu, puisqu’on croit savoir que le driver des Fennecs s’apprête à rétablir l’ordre et recourir à une des plus vieilles tactiques qui faisaient autrefois le bonheur de cette même équipe avec quasiment les mêmes joueurs. La fébrilité de la défense et la souffrance de Medjani en tant que dernier défenseur plein axe face à Samatta ont donné à réfléchir au staff qui va jouer la carte de la sécurité : pas question de s’exposer au danger, l’EN va donc revenir à un schéma à 4 défenseurs.

Chafaï dans l’axe, Medjani au milieu ?

Un retour donc vers un 4-1-4-1 ou vers un 4-2-3-1 va impliquer des changements de joueurs, et cela ne va pas être facile à réussir, surtout que dans le onze il y a de nombreuses absences, dont celles des latéraux. Ainsi si à droite Ferhat peut facilement tenir son rôle et que sur le côté gauche Madjer dispose des options Benmoussa et Bensebaïni, dans l’axe il devrait avoir un remaniement et ce n’est qu’aujourd’hui que Madjer testera ça lors de la mise en place tactique prévue à Graz. Ainsi, Mandi devrait composer une charnière centrale avec probablement Chafaï, Bensebaïni pourrait être utilisé comme latéral afin d’aider les axiaux et assurer la couverture dans certaines situations.

Boukhanchouche

Avec la blessure de Bentaleb et les idées de base du coach, on pourrait s’attendre à ce qu’e Boukhanchouche soit reconduit aux côtés de qui ? Taïder peut paraître l’option la plus indiquée, mais Medjani dans un 4-2-3-1 pourrait assurer son rôle, derrière un trio d’animation, avec Mahrez, Hanni et Soudani qui serviraient un Bounedjah plus que jamais décidé à continuer à marquer. On peut imaginer d’autres options de joueurs notamment dans un 4-1-4-1 en présence de la fameuse sentinelle, mais le rendement de Mahrez et des animateurs est souvent efficace quand ils sont 3, et Madjer l’aurait certainement remarqué. En tout cas, on attendra pour découvrir la composition d’équipe que le staff technique choisira pour ce match de haut niveau mais ça ne sera pas du 3-4-3, jugé encore risqué.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here