Le gros mensonge de Rabah Madjer concernant la forme de Saphir Taider

0
1014

Pour justifier la non-incorporation de Saphir Taider face à l’Iran, Rabah Madjer a divulgué à ses relais médiatiques que le joueur de l’Impact de Montréal souffrait d’un déficit physique et que les tests effectués à Sidi Moussa ont révélé que le milieu de terrain était hors de forme. « On lui a fait subir des tests physiques qui ont montré qu’il n’était pas apte » a déclaré Madjer par la suite. Un mensonge regrettable qui enfonce encore la position de Rabah Madjer vis-à-vis de son groupe !

Saphir Taïder était-il hors de forme lors de son arrivée à Sidi Moussa le 18 mars avant les deux rencontres face à la Tanzanie et l’Iran ? C’est ce qu’a affirmé Rabah Madjer à ses relais médiatiques qui ont répandu l’information sur les différents plateaux TV spécialisés. Arrivé « très faible physiquement« , le joueur de l’Impact Montréal s’est même « classé dernier aux tests physiques effectués à Sidi Moussa avec les fameux gilets« . Dans la foulée, ce vendredi, Rabah Madjer, sortant petit à petit de son mutisme, a justifié à la radio Chaine 1, que Saphir Taïder « n’était pas au point sur le plan physique pour être aligné contre la Tanzanie ou l’Iran. On lui a fait subir des tests physiques qui ont montré qu’il n’était pas apte ».

Cette information est pour le moins étonnante puisque juste avant son arrivée à Alger, Taïder a disputé une journée de championnat remportée 1-0 par son équipe face à Toronto le 17 mars. Auteur d’une belle prestation, l’international algérien a même été désigné titulaire dans le 11 type de la MLS. Après avoir effectué une grosse préparation physique, en février  à Miami, avant la reprise du championnat début mars, Taïder se trouvait donc dans une forme optimale à son arrivée à Sidi Moussa avec 3 matchs complets dans les jambes.

image: http://lagazettedufennec.com/wp-content/uploads/2018/03/taider-onze-type-mls.jpg

Ne pouvant justifier son coaching, Rabah Madjer a donc répandu une rumeur visant à tromper l’opinion publique. Nous apprenons même que durant le stage aucun test physique n’a réellement été effectué et le port des fameux gilets cardio GPS n’a été utilisé qu’une seule fois pour une durée de 10 minutes. En effet, le sélectionneur n’est pas fan de cette technologie trop moderne qu’il ne maitrise pas et n’applique tout simplement pas. Les joueurs présents à Sidi Moussa pourront ainsi conclure à la lecture des justifications de leur sélectionneur sur un coéquipier que celui-ci est capable de mentir honteusement aux médias pour échapper aux critiques.

Nul doute que la gestion du cas Taïder va laisser des traces dans les relations entre le staff technique national et les joueurs unanimement exaspérés. « Il y a une très bonne ambiance dans le vestiaire et entre les joueurs. Je vous le confirme » jure Rabah Madjer. Effectivement, entre les joueurs il n’y a aucun problème à signaler, mais entre les joueurs et le sélectionneur, c’est une autre histoire. La FAF pourra-t-elle encore longtemps ignorer le profond malaise ?

En savoir plus sur http://lagazettedufennec.com/equipe-nationale/selection-a/en-le-mensonge-grotesque-de-madjer-au-sujet-de-la-forme-physique-de-taider/#PTGYKSebTWGbcGzP.99


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here