Vahid, officiellement limogé de la sélection du Japon

0
424

ahid Halilhodzic n’est plus le sélectionneur du Japon. L’ancien coach du PSG a été limogé à environ deux mois du début de la Coupe du monde et remplacé par Akira Nishino. 

La Fédération japonaise de football (JFA) a annoncé ce lundi, à deux mois du Mondial en Russie, le limogeage du sélectionneur de l’équipe nationale, le Franco-Bosnien Vahid Halilhodzic, et son remplacement par le Japonais Akira Nishino, un entraîneur expérimenté en championnat (J-League).

« Nous avons pensé que le nouveau sélectionneur devait être issu de la Fédération, étant donné qu’il ne nous reste plus que deux mois avant le Mondial » en Russie, a déclaré le président de la JFA Kozo Tashima.

Nommé en mars 2015, Vahid Halilhodzic « a composé l’équipe en un laps de temps très court » et a mené les « Samouraïs bleus » vers la qualification pour leur sixième Coupe du monde d’affilée, a-t-il souligné, saluant un sélectionneur « très sérieux et passionné, qui adore le football plus que quiconque ».

Mais les derniers résultats, en matchs de préparation, ont été décevants (nul 1-1 contre le Mali, défaite 1-2 face à l’Ukraine). « La communication et la confiance avec les joueurs s’est trouvée ébranlée », a affirmé M. Tashima. « Coach Vahid » avait alors été étrillé par les médias: « Pas de progrès, pas d’espoirs, nombreuses inquiétudes pour la Coupe du Monde », avait titré Sports Nippon.

En poste depuis mars 2015, Vahid Halilhodzic connaît donc une deuxième expérience très cruelle, puisqu’il avait également été limogé de son poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire quelques mois avant la Coupe du monde 2010.

Le Japon a hérité d’un groupe difficile au Mondial 2018. Face à la Colombie, au Sénégal et à la Pologne, il lui faudra accomplir un exploit pour se hisser en huitièmes de finale, performance qu’il a réussie à deux reprises dans son histoire, en 2002 et 2010.

dzfoot


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here