M’Bolhi ne sera plus jamais appelé en sélection

0
2587
PORTO ALEGRE, BRAZIL - JUNE 30: Algeria's goalkeeper Rais Mbolhi in action during the 2014 FIFA World Cup Brazil Round of 16 match between Germany and Algeria at Estadio Beira-Rio on June 30, 2014 in Porto Alegre, Brazil. (Photo by Metin Pala/Anadolu Agency/Getty Images)

Faouzi Chaouchi restera sans aucun doute le gardien numéro un de notre équipe nationale.

En effet, si certains observateurs du ballon rond dans notre pays avaient des doutes quant à la présence ou pas du keeper de Mouloudia en équipe nationale après sa suspension de quatre matchs, survenue après son altercation avec un stadier au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou à l’occasion du Clasico JSK-MCA, et bien Rabah Madjer a définitivement clôturé le débat à ce sujet. Pour le coach des Verts, Faouzi Chaouchi restera non seulement en équipe nationale des locaux qui s’apprête à jouer face à l’Arabie Saoudite le 9 mai prochain en Espagne, mais gardera aussi sa place en sélection A à en croire les dires de Rabah Madjer en marge des travaux de l’Assemblée générale ordinaire lorsque la question lui a été posée quant à la suspension de son gardien : «Bien sûr que je soutiendrai Chaouchi, et pour tout vous dire je soutiendrai tous mes joueurs convoqués en équipe nationale. Ce sont des choses qui arrivent au sein des clubs dans notre championnat, et si on va s’amuser  à sanctionner nos internationaux par rapport à des incidents qui se sont produits dans nos équipes, on va sanctionner à ce rythme tous nos éléments. Donc, oui, je soutiens Chaouchi et il restera en équipe nationale», a fait savoir l’entraîneur national. Doit-on déduire par de tels propos que le sort de Raïs Mbolhi est définitivement scellé sous l’ère Madjer en EN ? Ou doit-on croire les dires de Madjer et de son staff qui n’arrêtent pas de répéter à tout bout de champ que les portes de l’équipe nationale sont ouvertes à tous les joueurs algériens qui le méritent ? Et ce pauvre Mbolhi qui déploie tant d’efforts chaque semaine depuis qu’il a rejoint le championnat saoudien ne donne-t-il pas assez aux yeux de Madjer, Ighil et Menad pour prétendre à une petite sélection non pas comme titulaire ni second mais au moins comme troisième solution, ou doit-on comprendre encore que Mbolhi ne peut constituer aucune solution viable ou valable au regard de Madjer ?

Un élément comme Raïs Mbolhi qui a prouvé depuis déjà 2010 qu’il est incontestablement meilleur que tous ses concurrents des Verts au poste de gardien, même sans club a au moins le droit d’être appelé tant qu’il brille avec son club, ou à défaut à une simple et franche explication du sélectionneur.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here