EN A: Grosse surprise, Madjer exclu 2 cadres ?

0
1532

Au cours de ces derniers jours, l’entraîneur national Rabah Madjer ne rate pas une occasion pour affirmer et réaffirmer qu’il y aura des surprises lors du prochain stage des Verts en prévision des deux prochaines rencontres amicales prévues le 1er et 7 juin prochain.

La première qui se jouera en Algérie face à une sélection africaine, et le seconde opposition à Lisbonne face aux Champions d’Europe en titre, le Portugal. C’est pour dire l’importance de la prochaine liste des A. Une liste qui renfermera aussi des éléments de notre championnat, qui sont justement en regroupement au Centre technique national de Sidi Moussa en prévision du match face à l’Arabie Saoudite ce mercredi 9 mai à Cadix en Espagne. Des joueurs locaux qui devront faire leurs preuves face à un mondialiste, s’ils veulent taper dans l’œil et convaincre le staff technique national avant la prochaine liste qui sera rendue publique au plus tard le 14 mai prochain. Des surprises donc y en aura. La première qui n’en n’est pas vraiment une, puisqu’il s’agit de la mise à l’écart définitive de Saphir Taïder. Ce dernier ne sera donc pas convoqué comme l’avait affirmé le coach national à ses proches collaborateurs en Autriche, suite au mécontentement du joueur qui n’avait pas joué une seule minute lors des deux dernières confrontations amicales face respectivement à la Tanzanie et à l’Iran.

La non-convocation de Hanni n’est pas d’ordre disciplinaire

Le joueur nous avait d’ailleurs donné sa version des faits en exclusivité sur nos colonnes expliquant : « J’ai dit au coach qu’il n’était pas normal de me faire venir de si loin pour ne pas jouer ne serait-ce qu’une minute, d’autant plus qu’il s’agit de matchs amicaux », nous avait-il précisé. Rabah Madjer qu’il faut dire n’a pas mâché ses mots en parlant de Taïder : « Physiquement il n’était pas bon. Nous avons même effectué des tests au joueur qui ont confirmé sa méforme », a-t-il souligné. Une affirmation démentie le lendemain par le concerné : « On n’a fait aucun test. Nous avons porté le gilet GPS pendant quelques minutes seulement lors d’une séance d’entraînement. J’aurais souhaité que le coach me donne une autre explication mais justifier le fait qu’il ne me fasse pas jouer de cette manière, c’est très petit de sa part », nous avait précisé Saphir Taïder. Il faut dire qu’avant même qu’il ne quitte l’Autriche, un membre du staff a fait savoir au milieu de terrain de l’EN qu’il ne sera plus convoqué sous l’ère Madjer. C’est pour dire que ce dernier n’a pas attendu de voir ou de lire ses déclarations pour trancher à son sujet. Un autre élément dont la non-convocation était moins évidente ne devrait pas lui aussi figurer dans la liste de l’entraîneur national dans quelques jours.

Le joueur du Spartak ne répondrait pas aux critères du coach national

Il s’agit de Sofiane Hanni. Ce dernier qui a pourtant fait plusieurs apparitions, notamment en tant que titulaire depuis la nomination de l’ancienne gloire du FC Porto, ne semble plus faire partie des joueurs susceptibles d’intéresser le coach national. Si pour Saphir Taïder, la sanction est plutôt d’ordre disciplinaire, ce n’est pas le cas pour le milieu de terrain du Spartak Moscou. En effet, d’après notre source, Rabah Madjer a constaté que Hanni ne répondait aux critères de type de joueur qu’il recherchait. Cette mise à l’écart qui semble donc d’ordre technique devra être officielle à l’annonce de la prochaine liste. Il est aussi important de rappeler que Sofiane Hanni était sorti frustré après à peine 20’ de jeu face à l’Iran à Graz, lorsque Rabah Madjer a décidé de changer son plan de jeu et sa mise en place tactique en incorporant Mokhtar Benmoussa à sa place. C’est pour dire que la non-convocation de Saphir Taïder et Sofiane Hanni consiste l’une des premières décisions de Rabah Madjer avant le prochain stage.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here