Feghouli et Boudebouz, de retour en équipe nationale

0
1248

Face à l’Arabie Saoudite, ce n’est pas vraiment la défaite de notre équipe nationale qui a surpris ou déçu, mais c’est plus les choix des joueurs convoqués par Rabah Madjer qui ont à la fois étaient incompréhensibles et très mal faits.

Des joueurs en manque de compétition qui ne sont même pas titulaires au sein de leurs clubs. D’autres dont le niveau est très critiqué, et enfin plus de huit éléments dont l’âge dépasse 29 ans, et le coach national qui évoque juste après cette dernière confrontation : « gagner en expérience avec ce genre de rencontres amicales». C’est pour dire que les choix de Rabah Madjer sont très contestés en ce moment que ce soit pour les l’équipe nationale des locaux ou l’EN A. Depuis son arrivée, l’entraîneur national s’entête à ne pas faire appel à deux éléments qui brillent de tout feu dans leurs équipes, Raïs Mbolhi et Sofiane Feghouli et qui a d’ailleurs remporté le titre de champion avec son club de Galatasaray.

 

Les 2 raisons qui ont convaincu Madjer

Mardi dernier, pour ce qui est des gardiens de but, tout le monde a vite compris que les trois que Rabah Madjer a choisi, à savoir Chaouchi, Moussaoui et Salhi ne pètent pas la forme actuellement. Du coup le retour de Mbolhi est plus qu’impératif et l’ancienne gloire du FC Porto l’aurait compris comme annoncé hier dans nos colonnes. Pour ce qui est de Sofiane Feghouli, et au vu de son niveau actuel, Rabah Madjer aurait été convaincu par ses proches collaborateurs de la nécessité de la rappeler. En effet, et en plus qu’il soit très performant, Sofiane Feghouli est l’un des rares joueurs à avoir cette faculté à s’adapter aux conditions africaines difficiles. Et tous les matchs visionnés récemment par le staff technique national le prouvent bien.

 

Boudebouz aussi sera rappelé

Une faculté d’adaptation que beaucoup de nos joueurs professionnels n’ont pas, et à une année du plus grand événement africain la CAN au Cameroun, Rabah Madjer et son staff sont désormais convaincus d’avoir le profil d’un joueur comme Feghouli dans son team. Toujours concernant Soso, à chaque fois que la question a été posée au coach national quant à sa mise à l’écart, Rabah Madjer disait : « Il n’y a pas que les performances dans un groupe, l’ambiance et la sérénité sont aussi très importantes pour moi», précisait-il. Mais depuis le dernier stage, le coach national a pu constater que son message est bien passé, à savoir que ses joueurs ont bien compris que nul n’était indispensable et que seul lui commande. Du coup l’arrivée d’éléments qui ont pu solliciter une certaines polémique par le passé ne dérangera personne et n’affectera pas la vie du groupe. Mais Feghouli et d’après les dernières nouvelles du staff technique national, Feghouli et Mbolhi ne seront pas les seuls à être rappelés. Ryad Boudebouz devra lui aussi effectuer son grand retour.

Madjer a compris que certains locaux ne faisaient pas le poids

Régulier avec le Real de Bétis, Boudebbouz a lui aussi été écarté, mais souvent pour cause de blessures dont il souffrait lors de la première partie de la saison. Etant complétement rétabli, et après la décision d’écarter Sofiane Hanni, le staff technique national devra son porter dans sa prochaine liste le nom de Boudebouz. C’est pour dire que contrairement aux stages précédents, Rabah Madjer et ses proches collaborateurs ont décidé de compter sur nos éléments évoluant à l’étranger. Ayant fait l’amer constat que la majorité de nos joueurs évoluant dans notre championnat ne faisaient pas le poids, l’entraîneur national a donc décidé enfin et comme il l’a si souvent déclaré de convoquer les meilleurs et seulement les meilleurs, et cela quel que soit le club ou le pays dans lesquels ils évoluent. Très bonne résolution à deux matchs du premier vraiment rendez-vous la Gambie en l’occurrence.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here