Après Feghouli, M’Bolhi et Taider, Hanni rejoint la liste noire de Madjer

0
1249

Au moment où l’on annonce en grandes pompes le rappel de Feghouli, M’Bolhi et Halliche en équipe nationale, l’on laisse entendre aussi que l’un des cadres actuels des Verts, en l’occurrence Sofiane Hanni, est sorti des plans du staff technique national en prévision des deux prochaines sorties amicales contre le Cap Vert et le Portugal à Alger et Lisbonne respectivement.

Il faut dire que l’annonce de la mise à l’écart de Sofiane Hanni reste un mystère. Les proches de Madjer justifient d’ores et déjà cette décision par « des raisons techniques».

Pourtant, les prestations de l’ex-capitaine d’Anderlecht, aussi bien en équipe nationale qu’avec sa nouvelle équipe russe, le Spartak Moscou, contredisent cette thèse. On est donc en droit de penser que Hanni n’a pas été convoqué pour avoir contesté, « gentiment » de surcroit, son remplacement face à l’Iran dès l’entame du match.

L’attitude de ce milieu offensif est conjuguée aussi à ses déclarations à la presse après le même match par lesquelles il a critiqué la manière de jouer de la sélection nationale, estimant que le schéma tactique prôné pour l’occasion par le staff technique national n’a pas assuré l’équilibre de l’équipe.

Cela se passe au moment où Madjer a bien signifié qu’il ne comptera désormais plus sur Saphir Taïder. Des sources avancent que le milieu défensif est écarté définitivement pour des raisons disciplinaires.

Le joueur, qui évolue désormais en MLS, avait contesté, lors du stage précédent, le fait qu’il soit resté deux matchs durant sur le banc et l’avait dit tout haut. On s’attendait, du coup, à ce que la cohabitation entre Madjer et le milieu de terrain de l’Impact de Montréal devienne impossible.

Pour sa part, l’attaquant Ishak Belfodil, absent des rangs des Verts depuis le match en déplacement face au Cameroun dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2018, pourrait bien intéresser le coach national s’il parvient à s’imposer au sein de son nouveau club allemand, Hoffenheim, pour lequel il vient de signer en provenance d’une autre formation du Bundesliga, en l’occurrence, Werder Brême.

A 26 ans seulement, le joueur va connaitre donc son 11ème club dans sa carrière footballistique. Il aura néanmoins l’occasion de disputer la Ligue des champions d’Europe, lui, dont le transfert est estimé par la presse allemande à 6,5 millions d’euros déboursés par la direction de Hoffenheim pour racheter la lettre de libération de l’attaquant algérien des Belges de Standard Liège, club auquel appartenait encore l’intéressé.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here