EN: Vers une sélection sans les joueurs locaux

0
759

La dernière défaite de la sélection algérienne des joueurs locaux contre l’Arabie Saoudite en amical, et tout ce qui s’en était suivi comme critiques à l’égard du staff technique national et les joueurs du cru a fini par emporter Rabah Madjer et ses assistants.

En effet, suite à une réunion entre le président de la FAF Kheïddine Zetchi et le sélectionneur national Rabah Madjer, il a été décidé d’un commun accord de décharger le staff technique national de la sélection A des locaux.

Cette décision a été prise à l’approche des compétitions officielles afin de permettre au staff technique national de se concentrer exclusivement sur les éliminatoires de la CAN-2019 qui reprendront au mois de septembre prochain.

Une décision sera prise incessamment concernant la sélection A des locaux, a annoncé la FAF dans un communiqué. Cette décision a suscité les commentaires des uns et des autres. Les spéculations vont d’ailleurs bon train au sujet des véritables raisons ayant poussé Zetchi à décharger Madjer et son staff de la sélection des locaux.

Pourtant, dès l’arrivée de l’ancien joueur du FC Porto à la barre technique des Fennecs en novembre dernier, il s’était précipité pour annoncer qu’il comptait tabler sur un maximum des joueurs du cru pour réussir ses challenges.

Ce n’est certainement pas en le déchargeant de la sélection des joueurs locaux que Madjer va pouvoir mettre sa politique à exécution. C’est à croire donc que l’entraîneur national, tout comme le président de la FAF, se sont rendu compte qu’ils allaient prendre un énorme risque en misant sur les éléments du cru en prévision des prochains rendez-vous de l’équipe nationale.

Et puis, Zetchi se serait rendu compte qu’il avait commis une énième bévue en confiant la sélection des joueurs locaux à Madjer. Ce dernier dispose, en effet, d’un contrat objectif qui expirelors de la CAN-2019.

Et s’il venait de ne pas réussir son objectif, surtout si par malheur il ne venait pas à qualifier les Verts à ce rendez-vous continental prévu au Maroc, il aura à quitter son poste avant même la CAN.

Son travail qu’il a déjà commencé à accomplir avec la sélection des joueurs locaux prendrait alors un sérieux coup, sachant que la prochaine échéance de cette sélection sera en 2020 à l’occasion du CHAN.

Une chose est sûre : la décision de Zetchi de mettre un terme aux fonctions de Madjer à la tête de la sélection des joueurs locaux laisse prédire que l’équipe nationale première va désormais continuer à puiser du contingent d’éléments évoluant à l’étranger après que leurs compatriotes du cru aient raté la chance que leur avait offerte Madjer.

La prochaine liste qui sera concernée par les deux matchs amicaux contre le Cap Vert et le Portugal et qui sera dévoilée dans les prochaines heures nous enseignera davantage à ce propos.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here