EN: Madjer-Zetchi, le début de la fin?

0
576

Le sélectionneur national Rabah Madjer et l’ensemble de son staff ont été déchargés de leur mission à la tête de l’équipe nationale des joueurs locaux, a annoncé hier la FAF sur son site internet. « Suite à une réunion entre le président de la FAF, Kheireddine Zetchi et le sélectionneur national, Rabah Madjer, il a été décidé d’un commun accord de décharger le staff technique national de la sélection A des locaux » a publié la fédération dans un communiqué.

La FAF a par  ailleurs justifié cette décision par l’approche des compétitions officielles afin de permettre au staff technique national de « se concentrer exclusivement sur les éliminatoires de la CAN-2019, qui reprendront au mois de septembre prochain » a ajouté la FAF. La FAF a également indiqué qu’une décision sera prise  incessamment concernant le futur staff technique qui sera mis en place en vue des éliminatoires du CHAN-2020 en Ethiopie. La dernière sortie ratée (défaite 2 buts à 0 en Espagne) de Madjer et les A’ face à l’Arabie saoudite a laissé des séquelles. Le successeur d’Alcaraz semble avoir perdu du crédit auprès de son employeur. L’issue des rencontres amicales face au Cap-Vert (1er juin) et Portugal (7 juin) pourrait décider de l’avenir du coach des Fennecs. Plus que la « période de prospection », c’est la mission de Madjer à la tête de la sélection des locaux qui est terminée. Madjer ne pourra plus nous parler de son projet pour les joueurs évoluant dans le championnat algérien et cette équipe des locaux. C’est la FAF qui l’a révélé sur sa plateforme Internet en indiquant que « suite à une réunion entre le président de la FAF Khireddine Zetchi et le sélectionneur national  Rabah Madjer.  Après la rencontre face aux Saoudiens, le successeur de Lucas Alcaraz avait déclaré : « La période de prospection a pris fin, j’ai donné la chance au maximum de joueurs, nous devons maintenant établir la liste finale dans l’objectif d’avoir plus de cohésion et d’homogénéité entre les joueurs » non sans ajouter qu’« il est temps de stabiliser l’effectif de l’Equipe nationale pour pouvoir travailler avec les meilleurs joueurs du moment en vue de la reprise des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en septembre prochain à Banjul face à la Gambie. Je pense que j’ai donné la chance au maximum de joueurs, notamment ceux évoluant en Algérie. » Madjer venait, tout simplement, de jeter en pâture des joueurs dont il a toujours vanté les qualités quand il était sur les plateaux TV. En filigrane, le niveau du produit local ne lui a pas donné satisfaction. Plutôt, si l’on se fie à ses dires du temps où il était consultant pour une chaîne de télévision spécialisée, il n’a pas su en tirer la quintessence car ses aptitudes en coaching sont vraiment limitées. La productivité et l’absence d’un schéma de jeu clair en sont les preuves irréfutables. En lui retirant la gestion technique de l’équipe « A’ » Zetchi signifierait, bien que cela soit de manière indirecte, à Madjer qu’il a échoué dans sa mission de lancer un projet solide pour les footballeurs sociétaires du championnat Dz. Faut-il pour cela rappeler que l’ancien numéro 8 du FC Porto sortait toujours le « disque », joué et rejoué, du joueur local et du soutien indéfectible qu’il lui témoigne ? En enlevant cette carte à Madjer, Zetchi le décharge d’une tâche pour avoir des éléments à charge contre lui. En opérant ainsi, le boss de la FAF prive Madjer de jouer l’atout avec des locaux. Désormais, il devra faire des résultats avec la sélection première.  A défaut, son sort serait scellé. Après cet épisode, les rencontres, bien qu’amicales, contre les Cap-Vardiens et les Portugais prennent des allures de tests majeurs, voire sursis, pour le staff technique composé du trio Madjer – Ighil – Menad. Et ce, même si sur le site de la FAF, on a voulu faire croire que « cette décision a été prise à l’approche des compétitions officielles afin de permettre au staff technique national de se concentrer exclusivement sur les éliminatoires de la CAN-2019 qui reprendront au mois de septembre prochain », pouvait-on lire sur le site officiel de l’instance. La position de Madjer se fragilise. Vraisemblablement. A noter, que la FAF a également indiqué qu’une décision sera prise  incessamment concernant le futur staff technique qui sera mis en place en vue des éliminatoires du CHAN 2020 en Ethiopie.

planète dz


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here