Hassani: « Mon objectif est de retrouver la sélection »

0
229

 

Le défenseur international algérien, Ilias Hassani, qui a fait ses débuts face à la Zambie, parle de son objectif qui est de retrouver un bon niveau afin de revenir en équipe nationale.

Appelé en sélection par Lucas Alcaraz, Ilias Hassani n’a pas réussi à s’imposer avec les Verts. Il n’est plus convoqué par Rabah Madjer qui préfère compter sur d’autres éléments défensifs. Pour le jeune Ilias Hassani, rien n’est encore joué et dans un entretien accordé au site Onzemondial il explique son objectif qui est de revenir rapidement au sein de la sélection. «J’ai 22 ans, je suis jeune. La sélection reste dans un coin de ma tête, c’est un objectif. Je sais que pour y retourner, ça passe par de bonnes prestations en club. C’est un objectif pour moi. Je ne me le cache pas et je ne le cache à personne. Après, si ça ne vient pas maintenant, ce n’est pas une fin en soi. A mon poste, il n’y a que Ramy Bensebaïni qui a mon âge. Je sais que j’y retournerai un jour ou l’autre.» Il faut savoir qu’Ilias Hassani évolue en Bulgarie et qu’il tente de se faire un nom en Europe afin de trouver une place dans un bon club, ce qui lui permettra un retour en sélection. En tout cas, il ne compte pas baisser les bras et veut continuer le travail afin que le sélectionneur national le remarque et fasse appel à ses services.

«C’était une fierté pour moi d’être en sélection»

Ilias Hassani n’oublie toujours pas sa première convocation et son premier stage qui s’est déroulé au Centre technique national de Sidi Moussa. «La sélection, c’est un moment inoubliable. C’est un truc que je n’aurais jamais pensé vivre cette saison. En une année, je suis passé de la CFA à la sélection algérienne. C’était une fierté pour moi, d’autant plus que mon choix a toujours été clair, j’ai toujours voulu porter le maillot de l’Algérie. Quand j’ai reçu cette convocation, c’était une joie immense. En dix jours de stage, j’ai appris autant qu’en un an d’entraînement. Ça a été exceptionnel.»

«Quand j’ai entendu l’hymne national sur le terrain, c’était exceptionnel»

Ilias Hassani a ensuite continué avec son premier match avec les Verts. «C’était face à la Zambie. Quand je suis entré sur le terrain, quand j’ai entendu l’hymne, c’était quelque chose d’exceptionnel. Je ne saurai pas te décrire cette sensation-là. C’était un match de qualification pour la Coupe du monde. Je souhaite à tout le monde de vivre une telle expérience. Jouer pour son pays dans un stade devant plus de 65 000 personnes pour un match aussi important, c’est indescriptible, c’est magnifique. Après, au niveau du terrain, c’était une première expérience. Je ne connaissais pas, je n’avais jamais joué en Afrique. Je ne savais pas comment ça se passait. Je pense que pour une première sélection, ça n’a été ni bon ni catastrophique, surtout pour un match à enjeu comme ça. Je ne trouve pas que j’ai été en-dessous. Après, j’aurais pu faire mieux. Je sais que je peux apporter à la sélection défensivement.»

«J’ai toujours eu l’Algérie dans mon cœur»

Le défenseur international algérien aurait pu choisir la sélection française, mais il explique pour quelle raison il a opté pour les Verts. « Je suis binational, mais j’ai toujours eu l’Algérie dans mon cœur. Je suis fier d’être Algérien. Toute ma famille vit en Algérie, sauf mes parents. Chaque année, je vais en Algérie. C’est mon pays. Ma femme vient de là-bas. Moi, je suis 100% Algérien. J’ai beaucoup d’affection pour mon pays.»

«Je m’inspire des Mandi, Mahrez, Bentaleb… »

L’international algérien a finalement conclu avec l’effectif des Verts qui compte d’excellents joueurs selon lui. « On a une sélection très bien fournie. Que ce soit en défense, au milieu ou en attaque et même dans la cage. Il n’y a que des joueurs d’expérience qui ont évolué dans de grands clubs. Comme Mahrez qui a fini meilleur joueur de Premier League ou Brahimi qui joue à Porto. Je peux te citer aussi Slimani, Bentaleb, Mandi et les autres. Ce sont des joueurs que je regarde à la télé. Je m’inspire d’eux. Me retrouver avec des joueurs comme ça, c’est une fierté et un honneur.»

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here