Les joueurs lâchent Rabah Madjer

0
856

Les joueurs lâchent aussi Madjer

Face au Portugal, on a bien senti que le courant ne passait pas entre Rabah Madjer et ses joueurs. Des joueurs qui ont décidé de prendre les choses en main sur le terrain en ignorant presque tout ce que disait leur coach sur la main courante du stade. En effet, alors qu’habituellement, les joueurs se rapprochent du banc de touche pour prendre les consignes de leur entraîneur, jeudi soir au stade de la Luz, les Verts ont décidé à chaque fois qu’ils jugeaient utile, de se regrouper et de se parler entre eux quant aux choses à entreprendre face à leur adversaire du jour et cela au niveau des trois compartiments du jeu. Des réunions improvisées qui malheureusement pour eux, et pour tous les fans algériens n’ont rien donné, puisque cette joute amicale fut un véritable fiasco. A se demander même si cette rencontre a servi le Portugal dans sa préparation, tellement le niveau de notre équipe nationale était faible. Aussi, la déclaration de fin de match de Carl Medjani, une personne censée qui pèse ses mots, et qui ne parle jamais dans le vide était aussi très lourde de sens lorsqu’il a fait savoir : « Même la construction de jeu qu’on avait au temps de Gourcuff, on l’a perdue », a-t-il fait savoir. Il est aussi important de préciser que Medjani était le seul élément de notre équipe nationale à se présenter en zone mixte, chose inhabituelle. Renseignement pris, certaines personnes du staff nous ont fait savoir que Carl Medjani aurait été délégué  par le reste de l’équipe pour parler avec les médias algériens présents sur place.

Ses consignes complètement ignorées sur le terrain

Dans nos colonnes de notre édition d’hier, on vous faisait savoir aussi que deux joueurs de l’EN souhaitent s’entretenir avec leur président au nom de tous les joueurs au Centre technique national de Sidi Moussa, pour lui expliquer que malgré la bonne foi de leur coach et le travail qu’il est en train d’effectuer, notre équipe nationale n’est pas sur le bon chemin. Finalement et en l’absence du président de la FAF, c’est via un membre du staff que le message lui a été envoyé. Les joueurs ont juste voulu alerter Zetchi sans la moindre exigence, car ils ne voulaient surtout pas qu’ils aient l’air d’éléments qui renvoient les coachs après l’épisode de Rajevac sous l’ère Mohamed Raouraoua. Ainsi, et après le désaveu des supporters algériens, celui du boss de la FAF et de son président, c’est autour des joueurs de lâcher Rabah Madjer.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here