EN: Le nouveau sélectionneur connu à la fin du mondial

0
710

Comme tout le monde le sait, la réunion du Bureau Fédéral du 24 juin prochain sera spéciale, même s’il s’agit d’une réunion mensuelle, car il devrait officialiser le départ de Rabah Madjer de la tête de la sélection nationale.

Une décision déjà prise, mais dont le boss de la Fédération algérienne de football veut formaliser avec tous les membres du Bureau Fédéral. Plusieurs noms ont déjà été cités jusque-là, mais Kheireddine Zetchi a une préférence pour celui qui avait réussi à emmener les Verts en huitième de finale de la Coupe du monde au Brésil, Vahid Halilhodzic, en l’occurrence. Il était aussi question dans un premier temps que l’ancien boss du PAC patiente et attende jusqu’à la fin de la Coupe du monde, afin d’avoir un plus large éventail d’entraîneurs, car nombreux d’entre eux seront libres de tout engagement à la fin de la compétition qui débutera demain jeudi en Russie. Mais au final, le président de la Fédération algérienne de football aurait fait savoir à ses proches collaborateurs qu’il était important de clore le dossier du nouvel entraîneur national dans les 20 prochains jours.

Il veut que le nouvel entraîneur national ait suffisamment de temps pour le match contre la Gambie

En fait, Kheireddine Zetchi veut que le prochain coach des Verts dispose de suffisamment de temps pour étudier toutes les données concernant notre équipe nationale. C’est-à-dire lui donner le temps de faire sa prospection chez les joueurs et prendre connaissance avec eux, soit en les appelant soit en se rendant chez eux pour discuter en tête-à-tête. Pour le président de la FAF, attendre le 12 juillet pour entamer les discussions et les négociations et les pourparlers serait trop risqué, car dans ce cas-là, celui qui aura à remplacer Rabah Madjer n’aura tout juste un peu plus d’un mois pour à la fois constituer son staff, faire connaissance avec les éléments déjà présents au niveau de l’EN et, surtout, constituer une équipe capable de gagner en Gambie. Il faut savoir que celui qui aura à prendre la tête du staff technique de notre équipe nationale rentrera directement dans le vif du sujet début septembre prochain, avec un déplacement à Banjul dans le cadre de la deuxième journée comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 qui aura lieu au Cameroun le mois de juin prochain. Zechi souhaite donc qu’il ait un minimum de deux mois pour préparer son plan d’attaque, et cela sans le moindre match amical.

dzcompétition

l


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here