Que touchera Madjer après son licenciement ?

0
554
La Fédération algérienne de football a signifié au sélectionneur national que sa mission à la tête des Verts est terminée. La FAF devrait annoncer cette décision demain dimanche, à l’occasion de la réunion ordinaire de son bureau fédéral.
Selon des indiscrétions, Madjer a été contacté par la FAF qui lui a conseillé de démissionner et de sortir par la grande porte au lieu de se faire limoger. C’est par respect à sa carrière de joueur international et aussi à ceux qui l’ont imposé que la FAF a fait cette proposition à Madjer. Mais ce dernier refuse de démissionner et préfère être démis de ses fonctions.
Précision de taille : Madjer percevra deux salaires dans les deux cas, c’est-à-dire qu’il soit limogé ou qu’il démissionne. Toutefois, Madjer continue de nourrir l’espoir de bénéficier de toutes ses indemnités en cas de limogeage, à savoir bénéficier de la totalité de ses salaires et ce, jusqu’à la fin de son contrat en juin 2019.
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a, pour sa part, ignoré une question relative à Madjer, lors de la conférence de presse qu’il a animée ce samedi en sa qualité de secrétaire général du RND. Une attitude qui n’est pas à l’honneur de Madjer.
De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a déclaré ce samedi que «Madjer a réussi en tant que joueur, mais il a échoué comme entraineur». Il a estimé que le limogeage de Madjer aurait dû intervenir beaucoup plus tôt.
En somme, Madjer aura mal fait ses calculs et risque de se retrouver perdant sur tous les plans. Plus grave encore, il aura démoli toute sa notoriété et sa célébrité à cause d’une poignée de dinars, alors qu’il a bénéficié de plusieurs privilèges de la part des autorités du pays.
dia-Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here