Convoité par l’Algérie, Hervé Renard réagit sur son avenir

0
1035

Convoité par la FAF pour succéder à Rabah Madjer à la tête de l’équipe nationale, le sélectionneur français du Maroc Hervé Renard est sorti de son mutisme ce lundi au sujet des nombreuses rumeurs quant à son avenir à la tête des Lions de l’Atlas. C’est via son compte Twitter officiel que le technicien français a voulu éclaircir la situation.

“Contrairement à ce qu’il peut se dire dans certains médias, je n’ai eu aucune réunion depuis la fin de notre parcours à la coupe du monde. De ce fait, je n’ai pu exprimer aucune exigence particulière pour le futur. Dont acte !”, a-t-il indiqué.

Sous contrat avec la fédération royale marocaine (FRMF) jusqu’en 2022, l’ancien sélectionneur de Côte d’Ivoire est annoncé sur le départ et cité notamment en Algérie ou encore en Égypte, pour prendre le relais en remplacement de l’Argentin Hector Cuper.

Selon le quotidien sportif Compétition dans son édition de ce lundi, « Renard aurait déjà rencontré un émissaire de la FAF à Paris récemment. Une première discussion entre les deux hommes, mais pour l’instant rien n’est encore fait ».

Le Maroc s’est fait éliminer dès le premier tour du Mondial russe, concédant deux défaites : face à l’Iran (1-0) et le Portugal (1-0), pour un match nul face à la “Roja (2-2).

À la tête du Maroc depuis février 2016 en remplacement du Marocain Badou Zaki, Hervé Renard a prolongé son contrat avec la fédération marocaine jusqu’en 2022, un bail que le président de la FRMF Faouzi Lekjaâ souhaite respecter jusqu’à son terme. Hervé Renard (49 ans), qui a remporté deux Coupes d’Afrique des nations avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015), avait dirigé l’USM Alger (Ligue 1 algérienne) entre janvier et novembre 2011.

TSA


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here