Zetchi s’exprime enfin sur le nouveau sélectionneur

0
807

Le président de la Fédération algérienne de Football (FAF) Kheireddine Zetchi a réagi à propos du futur sélectionneur de l’équipe nationale de football, appelé à remplacer Rabah Madjer, limogé de ses fonctions le 24 juin dernier.

« Nous avons deux ou trois noms d’entraîneurs, l’un d’eux sera désigné à la tête de l’équipe nationale, à l’issue de la Coupe du monde 2018 (finale dimanche 15 juillet, ndlr). Les gens doivent comprendre que les négociations avec le futur coach devront être bénéfiques pour le football national. Nous devons donner du temps au prochain sélectionneur pour reconstruire cette équipe et réaliser les objectifs qui sont la nécessité de réaliser un bon parcours lors de la prochaine CAN-2019 et la qualification pour le prochain Mondial 2022 au Qatar », a affirmé le premier responsable de l’instance fédérale dans une vidéo diffusée ce jeudi sur la page Facebook du journal El-Bilad.

Le président de la FAF s’exprimait en marge de la cérémonie organisée mercredi au Centre technique national de Sidi Moussa en l’honneur de l’équipe nationale féminine, qualifiée pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations CAN-2018 au Ghana.

La FAF a annoncé le 24 juin dernier, au terme de la réunion du Bureau fédéral tenue au centre technique de Sidi Moussa, sa décision de se séparer des services de Rabah Madjer, arrivé à la tête de la sélection en octobre 2017 en remplacement de l’Espagnol Lucas Alcaraz. L’homme à la célèbre talonnade reste sur une mauvaise série de quatre défaite de rang, toutes concédées en amical, dont la dernière en date le jeudi 7 juin à Lisbonne face au Portugal de Cristiano Ronaldo (3-0).

Halilhodzic s’éloigne, Belmadi se positionne

Alors que la piste menant vers le technicien bosnien Vahid Halilhodzic s’éloigne un peu plus chaque jour en dépit de l’accord de principe conclu avec la FAF pour remplacer Madjer, le patron de la FAF se trouve désormais dans une situation inconfortable lui qui misait beaucoup sur Coach Vahid.

Au moment où tout le monde s’attendait à ce que les négociations aboutissent d’autant qu’Halilhodzic se disait « intéressé » par l’offre de la FAF, voilà qu’aux dernières nouvelles la sortie médiatique de l’ancien coach des Verts (2011-2014) à la presse algérienne et son hésitation à trancher sur la proposition algérienne aurait poussé la FAF à abandonner sa piste.

Selon un membre du Bureau fédéral, qui a requis l’anonymat « Halilhodzic n’aurait pas dû dévoiler le contenu des négociations avec la FAF. Il est allé plus loin dans ses déclarations, son discours à la presse n’a pas été du goût de la FAF. Halilhodzic constituait la priorité N.1 de la FAF, mais je pense que nous serons obligé d’activer d’autres pistes», a-t-il souligné.

D’autres entraîneurs sont entrés en lice comme plan B pour succéder à Madjer, à l’image de l’actuel sélectionneur du Maroc Hervé Renard, le Franco-allemand Gernot Rohr, en poste avec le Nigeria, ou encore l’ancien coach des Verts Christian Gourcuff, qui assure aux destinées techniques d’Al-Gharafa (Div.1/ Qatar).

L’ancien capitaine de l’équipe nationale Djamel Belmadi constitue un sérieux candidat. En charge de la formation d’Al-Duhail (Div.1/ Qatar), Belmadi va quitter son poste et sera remplacé par le Tunisien Nabil Maâloul, qui a demandé à résilier son contrat avec la fédération tunisienne (FTF), a révélé Bein Sports News ce jeudi sur son compte Twitter.

La prochaine sortie officielle des Verts est prévue au mois de septembre contre la Gambie à Banjul, dans le cadre de la 2e journée (Gr. D) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019. Lors de la 1re journée, les Verts l’avaient emporté en juin 2017 face au Togo (1-0) au stade de Blida.

TSA


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here