La FAF n’a plus d’autre choix que Carlos Queiroz ?

0
988

Le technicien français Hervé Renard, en charge actuellement de l’équipe marocaine, est sorti de son mutisme ce mardi pour répondre aux rumeurs qui l’avaient annoncé proche de diriger l’équipe nationale en remplacement de Rabah Madjer, limogé, en annonçant qu’il n’était pas prêt de diriger une autre équipe africaine “quelle qu’elle soit”.

« Certaines personnes évoquent mon avenir dans les médias afin de semer le trouble dans l’esprit des Marocains, et s’il est encore un peu trop tôt pour savoir de quoi il sera fait. Une chose est certaine : par respect pour le Maroc et tous les Marocains, je ne partirai en aucun cas pour une autre nation africaine quelle qu’elle soit. Ceux qui l’affirment se trompent », a affirmé Hervé Renard dans une « mise au point » publiée sur son compte officiel Twitter.

La réaction du double champion d’Afrique avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015) est venue écarter définitivement sa piste comme éventuel successeur de Madjer, alors que plusieurs médias ont évoqué ces derniers jours qu’il avait donné son accord de principe, alors que son contrat avec le Maroc court encore jusqu’en 2022.

Carlos Queiroz comme alternative ?

Désormais, seule la piste qui tient la corde est celle de l’entraîneur portugais Carlos Queiroz, du moment qu’il est libre de tout engagement après l’expiration de son contrat avec la fédération iranienne, à l’issue de la Coupe du monde 2018 disputée en Russie.

Au moment où rien n’a encore été concrétisé au milieu d’informations difficilement vérifiables, le président de la FAF Kheireddine Zetchi est en train de s’activer pour désigner un nouveau coach pour la sélection avant la fin du mois de juillet, comme il l’a si bien indiqué dans l’une de ses déclarations aux médias.

La FAF a annoncé le 24 juin dernier, au terme de la réunion du Bureau fédéral tenue au centre technique de Sidi Moussa, sa décision de se séparer des services de Rabah Madjer, arrivé à la tête de la sélection en octobre 2017 en remplacement de l’Espagnol Lucas Alcaraz. L’homme à la célèbre talonnade  reste sur une mauvaise série de quatre défaites de rang, toutes concédées en amical, dont la dernière en date le jeudi 7 juin à Lisbonne, face au Portugal de Cristiano Ronaldo (3-0).

Le futur sélectionneur aura à préparer la prochaine sortie officielle des Verts prévue en septembre contre la Gambie à Banjul, dans le cadre de la 2e journée (Gr. D) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019. Lors de la 1re journée, les Verts l’avaient emporté en juin 2017 face au Togo (1-0) au stade de Blida.

TSA


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here