Depuis le refus de Renard et de Vahid, Zetchi peine à trouver un sélectionneur

0
793

Deux des trois entraineurs qui figuraient dans la short-list de la FAF pour la succession de Rabah Madjer à la tête de l’équipe nationale, le Bosnien Vahid Halilhodzic et le Français Hervé Renard, ont fini par rejeter la proposition, mettant dans l’embarras le président de l’instance fédérale Kheireddine Zetchi, qui peine à trouver un nouveau coach pour les Verts.

Halilhodzic qui constituait la priorité N.1 de la FAF, eu égard de son passage réussi à la tête des Verts (2011-2014) bouclé par une qualification historique aux 1/8es de finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, a refusé de revenir aux commandes du “Club Algérie”.

“Après qu’on m’ait contacté, et afin de me faire ma propre idée, j’ai décidé de revoir les quatre derniers matchs disputés par l’Algérie au cours de ces derniers mois, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas trop la joie. De ce que j’ai pu voir et constater, c’est qu’il y a un énorme chantier et beaucoup de travail à faire pour bâtir une équipe solide, et croyez-moi ce n’est pas aussi évident qu’on puisse le penser”, indiquait Coach Vahid dans un entretien accordé au quotidien sportif Compétition, où il laissait entendre qu’il n’était pas chaud à l’idée de diriger de nouveau l’E.N.

Ses déclarations jugées “exagérées”, selon un membre fédéral de la FAF, ont poussé les responsables de l’instance fédérale à abandonner sa piste, d’autant que l’intéressé hésitait à trancher sur l’offre de l’Algérie.

tsa


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here