Belmadi exige un staff élargi

0
964

Le nouveau sélectionneur national, Djamel Belmadi, est passé à un autre stade dans la négociation de son contrat. Les premières informations parvenant de la FAF, font état de la désignation par Balmadi, d’un commun accord avec la FAF, de l’ancien capitaine de l’équipe nationale, Madjid Bouguerra, au poste de premier adjoint. Le deuxième adjoint sera désigné ultérieurement.
Le choix de Belmadi n’est pas fortuit dans la mesure où Bouguerra a fait partie du renouveau de l’équipe algérienne. Bouguerra avait succédé à la génération de Balmadi, laquelle s’était illustrée à la CAN-2004 en Tunisie. Cinq années plus tard, les Bouguerra, Ziani et autres Antar Yahia avaient arraché la qualification au Mondial sud-africain.
En choisissant Bouguerra, la transition sera assurée avec la nouvelle génération. Pour ce qui est du poste d’entraîneur des gardiens de but, il est revenu à Aziz Bouras.
Le nouveau sélectionneur national a en outre exigé de la FAF un staff élargi, comme cela se passe dans les pays développés. Pour la précision, l’équipe de France qui a remporté la coupe du monde en Russie disposait d’un large staff technique élargi qui travaillait sous la houlette de Didier Deschamp.
Balmadi entend mettre en place le même dispositif. S’agissant de son contrat, ce sera un contrat à objectif, le premier étant de se qualifier à la CAN-2019 et d’atteindre le stade des demi-finales. Si Belmadi réussit à la CAN-2019, il sera consolidé pour poursuivre sa mission, à savoir la qualification au Mondial-2022.
Balmadi doit se mettre au travail dans l’immédiat et établir la liste des joueurs à sélectionner pour le match Gambie-Algérie, prévu le 7 septembre à Banjul pour le compte de la 2e journée des qualifications à la CAN-2019.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here