Les joueurs, tous favorables à la nomination de Belmadi

0
735

Souhaité par une grande partie du public des Verts, Djamel Belmadi semble bien faire l’unanimité au sein d’une bonne partie des joueurs de l’EN.

C’est donc fait, l’ancien capitaine  des Verts, Djamel Belmadi drivera officiellement la sélection nationale. Après des négociations marathoniennes tenues avant-hier soir au tour d’un dîner à Paris, l’ex coach d’Al Duhail et ex entraineur de la sélection du Qatar, est arrivé à un accord avec le président Kheirdine Zetchi, mercredi soir.  Accompagné du manager général de l’Equipe nationale Hakim Meddane, Zetchi a trouvé les mots justes pour convaincre Belmadi de prendre en main la barre technique des Verts. Les deux hommes, toujours en la présence du manger de l’EN Medane ont aussi tout conclu hier concernant le choix du staff technique qui sera désigné par Belmadi  et surtout vite trouvé un accord    sur le volet financier.

Un plan « B » activé au moment opportun

Il est vrai   que  la Fédération algérienne de football et son président Kheirdine Zetchi avaient d’autres pistes envisageables pour désigner le successeur de l’ex coach de l’EN Rabah Madjer mais cela ne signifie pas que Djamel Belmadi était une roue de secours comme certains veulent le faire croire.  En effet, comme nous l’avions annoncé le 13 du mois passé, Belmadi figurait bien dans la short-liste de Zetchi et ses proches collaborateurs. C’est dire que le choix de l’ex joueur de Manchester City, l’Olympique de Marseille ou Valenciennes FC, est loin d’être un choix par défaut. C’est plutôt une piste enclenchée au moment opportun, c’est-à-dire, une fois avoir consommé ou plutôt abandonné pour des raisons diverses, deux pistes sérieuses à savoir celle de l’ex coach du Japon Vahid Halilhodzic et celle de l’entraineur de l’Iran Carlos Queiroz.

Les joueurs favorables à sa nomination

Souhaité par une grande partie du public des Verts, Djamel Belmadi semble aussi faire le vide au tour de lui. Les joueurs de l’Equipe nationale qui vouent un grand respect à l’ex international, Djamel Belmadi eu égard de son parcours en tant que joueur professionnel puis comme entraineur au Qatar, ont pratiquement tous  adhéré  à sa nomination. C’est du moins ce que nous avons ou toucher de la bouche même de certains éléments de l’EN avec qui on a pu échanger quelques discussions hier en milieu d’après midi.  Ces derniers ont préféré garder l’anonymat, arguant du fait à juste titre d’ailleurs,  que la désignation du sélectionneur n’était pas de leur ressort.

Bougherra son homme de confiance

La désignation de Madjid Bougherra plus que jamais proche d’un retour dans la barre technique de l’EN, permettra au nouveau sélectionneur nationale Djamel Belmadi  de gagner du temps pour mieux cerner les problèmes de cette équipe, en perdition depuis pratiquement la CAN 2015 disputée en Guinée Equatoriale. En plus d’être un assistant Madjid sera aussi l’un des hommes de confiance de Belmadi et lui sera d’un apport important dans la gestion  du groupe  surtout que l’ancien capitaine des Verts possède  un lourd vécu en tant que joueur et aussi en tant qu’adjoint avec   Gorge Leekens qu’il avait accompagné en Coupe d’Afrique des nations au Gabon. Une compagne riche en enseignements qui sera d’une importance capitale pour cerner les vrais problèmes de cette sélection déchirée par les rumeurs de clans et d’un comportement à la limite de la correction de la part de certains éléments.

LE BUTEUR


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here