Ahmed Touba:  » Si Belmadi m’appelle, je dirais oui »

0
778

Champion de Belgique avec le Club de Bruges, l’Algérien Ahmed Touba, à la recherche d’un meilleur temps de jeu, est sur le point de quitter la Jupiler League Belge cet été. Présenté  comme le successeur à Faouzi Ghoulam sur le flanc gauche de la défense de  l’EN, ce jeune gaucher d’à peine 20 ans a été sollicité par la Fédération algérienne de football il n’y a pas si longtemps. Ahmed attend qu’on le relance  pour rejoindre les Verts mais sait pertinemment que cela passe par des performances attirantes en club. C’est pourquoi il nous confie dans cet entretien qu’il est tout proche d’un transfert vers l’un des nombreux clubs qui le courtisent en Italie, en Espagne et même en Belgique. Voici un extrait de l’entretien, accordé à nos confrères du buteur.


Dans ce sens, on a appris que la FAF avait déjà pris contact avec vous, une confirmation ?
C’est vrai, cela remonte à quelques mois. L’année passée, j’ai discuté plusieurs fois avec un responsable de la Fédération algérienne de football. C’était à mes débuts en Ligue des champions avec Bruges. Malheureusement je n’ai pu enchaîner les matchs pour différentes raisons et depuis les choses se sont refroidies un peu ; maintenant, je ne désespère pas de m’imposer dans un nouveau club et venir renforcer les rangs de l’Equipe nationale algérienne, Inch’Allah.
L’arrivée de Belmadi vous a certainement motivé aussi…
Absolument, personnellement, je ne connais pas Belmadi, mais tout le monde connaît le passé de ce grand joueur qu’il était. J’ai entendu dire aussi qu’il s’agit d’un coach qui bosse beaucoup et qui a réussi à imposer un style de jeu au Qatar avec les résultats que tout le monde connaît.
Attendez-vous un signe du nouveau sélectionneur ?
Oui, à la base, j’ai l’opportunité de jouer pour 3 sélections. Je suis déjà international belge en catégorie jeunes, je peux aussi jouer pour la France et bien sûr pour mon pays d’origine qui est l’Algérie. Maintenant la FAF m’a appelé et je dirai que si on fera appel à moi, je dirai oui.
Il parait que le Martinez, le sélectionneur de la Belgique, vous a aussi appelé…
Oui, c’était lorsque le manager de l’EN m’avait appelé pour me proposer de jouer pour l’Algérie. Le sélectionneur de la Belgique Martinez, m’a parlé aussi. Seulement, je crois que c’était fait pour refroidir un peu mes contacts avec l’Algérie mais bon, je ne me prends pas trop la tête, je suis encore jeune et je sais qu’avec plus de matchs je vais bientôt y arriver, Inch’Allah.
Ghoulam est blessé, et c’est une bonne opportunité pour vous ?
Oui voilà, pour l’anecdote il n’y a pas si longtemps j’ai croisé le frère de Ghoulam, c’était lors d’un match amical d’Europa League  Naples-Bruges et il m’avait dit de bien travailler pour assurer la relève comme arrière gauche en équipe d’Algérie, et là je constate que cette possibilité commence à venir. Après tout est une question de Mektoub, on verra bien ce qui se passera.
Avant de clore cet entretien, pouvez-vous nous dire votre région en Algérie ?
Je suis de Biskra. Toute ma famille est là-bas, ici en Belgique, je ne suis qu’avec ma maman et mes frères et ma sœur, donc le cœur est algérien à cent pour cent. Je salue tout le monde là-bas et à la prochaine, Inch’Allah.

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here