Bataille entre Nike et Adidas pour équiper la sélection Algérienne

0
1497

L’équipementier américain Nike fait du  lobbying pour obtenir le contrat pour équiper la formation nationale algérienne. L’équipementier américain qui est déjà en contrat avec le meilleur joueur algérien des verts, Riad Mahrez, et qui a diffusé un documentaire sur la star algérienne avec son nouveau club anglais Manchester City, souhaite obtenir l’accord de la FAF, pour équiper la sélection algérienne.  

La Fédération algérienne de football (FAF) avait affirmé il y a quelques jours sur son compte Twitter qu’elle était toujours liée à l’équipementier allemand Adidas.

“L’équipementier de la FAF c’est Adidas”, a tweeté l’instance fédérale le 4 août, alors qu’un appel à candidatures national et international avait été lancé le 28 mai dernier pour le choix d’un équipementier sportif pour ses sélections nationales de football (masculines et féminines).

Le 4 août dernier DIA annonçait que la FAF allait signé un contrat de quatre ans avec un nouvel équipementier à savoir la marque américaine Nike. Le contrat prendra effet à compter du 1er janvier 2019, soit après la fin du contrat liant actuellement la fédération à l’équipementier allemand Adidas, le 31 décembre prochain.

 

Sur le plan international, Nike est le principal équipementier des importantes équipes dans le monde et a gagné du terrain lors du dernier mondial en Russie.
La marque américaine a habillé pour la première fois les deux équipes qui s’affronteront en finale de la Coupe du monde, dimanche. C’est une compétition dont on connaît déjà le vainqueur avant la finale. La marque Nike, qui sponsorise la Croatie et la France, est d’ores et déjà assurée d’être « championne du monde. » Une première pour la marque américaine depuis la Coupe du monde 2002, où elle sponsorisait le Brésil.

Adidas partait pourtant avec une longueur d’avance. La marque aux trois bandes semblait pourtant mieux placée au coup d’envoi de la Coupe du monde 2018. L’équipementier allemand était le sponsor de 12 des 32 équipes du tournoi, dont l’Allemagne et l’Espagne, les deux dernières équipes championnes du monde.

L’équipementier allemand qui habille l’Egypte, le Maroc et à une certaine époque la Tunisie, envisage de garder l’Algérie, malgré les critiques.

En effet, la FAF qui a toujours été arnaquée par ses équipementier à commencer par Le Coq sportif et Adidas au temps de l’ancien président de la fédération, Mohamed Raouraoua. Ces marques avaient fourni des équipements et des tenues bas de gamme aux différentes sélections nationales. Nike, qui a surtout équipé les équipes européennes et d’Amérique Latine, envisage de rattraper son retard dans le monde arabe et en Afrique, un continent qui était la chasse gardée des allemands Puma et Adidas. Adidas reproche aussi aux responsables de la FAF, d’autoriser de la commercialisation de faux maillot des verts avec la marque Adidas et l’absence d’une boutique officielle pour la vente des maillots très prisés par les supporter algériens.

La Fédération algérienne de football est liée depuis janvier 2015 par un contrat “longue durée” avec Adidas. Avant ce contrat, les Verts étaient équipés par le français Coq Sportif et les Allemands de Puma, notamment lors des Coupes du monde 2010 en Afrique du Sud et 2014 au Brésil.

dia algérie


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here