Alors qu’il devait finaliser son transfert en Ecosse, le MCA fait chanter Bouhenna

0
305

Le désormais ancien défenseur central du Mouloudia, Rachid Bouhenna, vit une drôle de situation. Alors qu’il attend l’arrivée de son TMS pour pouvoir débuter son aventure écossaise, le joueur voit le MCA lui faire une sorte de chantage à travers des mails le sommant de signer un document relatif à ses arriérés. Explications.

Au dernier jour du mercato en Europe, Rachid Bouhenna était en Ecosse pour finaliser son transfert avec le club local de Dundee United. Le joueur formé à Sedan a réussi à trouver un bon point de chute pour progresser et essayer d’avoir des performances qui pourraient attirer le regard du sélectionneur national. Jusque-là rien de plus normal du moment que le transfert s’est fait dans les temps et qu’auparavant, le joueur passé par le CSC a signé une résiliation de contrat avec le Mouloudia, résiliation actée et signée par les deux parties, à savoir le joueur et le DS Kaci-Saïd. A la date du 26 août, le joueur reçoit la confirmation de sa résiliation de contrat dont Compétition détient une copie l’informant qu’il est libre de tout engagement et qu’il peut s’engager avec le club de son choix et cela sans aucune contrepartie. Le joueur a donc eu ce qu’il voulait, surtout qu’il avait une offre européenne. Cependant, les choses ont changé depuis. En effet, un nouvel élément est venu perturber le bon fonctionnement dans cette histoire et il est vraiment bizarre. En effet, le joueur a reçu hier un mail de la part de son ancien club lui demandant de signer un document où il est spécifié que le joueur avait reçu toutes ses mensualités et que le club ne lui devait plus rien (document à l’appui). Or, il se trouve que ce n’est pas le cas et que le joueur attend toujours de toucher 4 mois de salaire. Une situation que personne ne comprend du moment que cela ne veut rien dire. Pire, le MCA veut que le joueur signe ce document pour lui délivrer le TMS alors que tout le monde sait que ce n’est pas du ressort du Mouloudia mais de celui de la FAF qui envoie le TMS à son nouveau club.

Un chantage en bonne et due forme puisque dans le mail envoyé au représentant du joueur, les dirigeants du Doyen ont demandé à ce que le document soit signé et renvoyé au MCA pour que le TMS soit délivré au joueur.

Beaucoup d’argent en jeu

Il faut dire que cette démarche est désespérée surtout que le joueur est parti sans contrepartie et que le club n’a pas bénéficié de ce transfert. Donc, pour essayer de rattraper le coup, Kaci-Saïd a tenté une dernière manœuvre par ce chantage et cela fait que les choses sont plus compliquées du fait qu’il y a beaucoup d’argent en jeu puisque 4 mois de salaire ça représente plus de 600 millions. Cependant, le joueur s’est bien protégé d’un point de vue légal et sait que ses droits seront préservés quoi qu’il arrive et que ce chantage ne mènera à rien du tout.

Ce que dit le contrat de Bouhenna

Compétition s’est également procuré le contrat de Rachid Bouhenna avec le MCA et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses sont on ne peut plus claires. Le joueur en prolongeant durant l’intersaison a eu le réflexe de mettre une clause de départ pour l’étranger avant le 31/08/2018. L’offre de Dundee est arrivée avant la date indiquée et finalement, le joueur a activé la clause et a pu partir gratuitement. Donc, d’un point de vue légal, le joueur n’a rien à craindre et sera bel et bien qualifié pour jouer dès qu’il aura reçu le TMS.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here