EN: Feghouli et Taider reparlent de l’épisode de Madjer et de Belmadi

0
732

Les deux internationaux algériens, Sofiane Feghouli et Saphir Taider se sont exprimés, ce lundi, à leur arrivée à l’aéroport d’Alger sur la nomination de Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale d’Algérie.

Accosté par les journalistes à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene, le milieu défensif de l’Impact Montréal, Saphir Taider a affirmé que Djamel Belmadi est l’entraîneur qui correspond à la sélection nationale. «J’avais déjà parlé avec Belmadi auparavant. Je pense que c’est l’entraîneur qui nous correspond surtout par rapport à sa mentalité. De plus, le fait qu’il a déjà joué en équipe nationale et qu’il a pratiqué le football au plus haut niveau, nous aidera énormément.

« Non, honnêtement je n’ai aucune revanche à prendre sur personne. Après, ça fait partie de la vie d’un footballeur, cela fait 6 ans que je suis en sélection, donc c’est toujours un plaisir de retrouver mes potes, nous amuser entre nous et prendre du plaisir sur le terrain ensemble. »

« Non, je sais qu’ici on en a beaucoup parlé. Moi de mon côté, j’ai simplement dit la vérité, rien de plus. Voilà, moi je respecte monsieur Madjer et je respecte tout ce qu’il a fait. Moi, je reviens avec le sourire et je reste toujours positif. Le maillot de la sélection est le plus important et on va essayer de l’honorer de la meilleure des façons. »

a-t-il déclaré.

De son coté, le milieu de terrain de Galatasaray, Sofiane Feghouli, qui a été écarté des rangs de la sélection nationale lors du passage de Rabah Madjer a indiqué qu’il n’a «aucun esprit de revanche par rapport à [sa] mise à l’écart», affirmant que « le groupe fera tout pour aider Djamel Belmadi lors de sa première sortie avec la sélection algérienne.»

Vous avez donc décidé de faire table rase sur ce qui s’est passé ?
Non, je sais qu’ici on en a beaucoup parlé. Moi de mon côté, j’ai simplement dit la vérité, rien de plus. Voilà, moi je respecte monsieur Madjer et je respecte tout ce qu’il a fait. Moi, je reviens avec le sourire et je reste toujours positif. Le maillot de la sélection est le plus important et on va essayer de l’honorer de la meilleure des façons.

À noter que les fennecs entament ce lundi un stage au CTN de Sidi Moussa, avant de s’envoler pour Banjul le 6 septembre. Lors de la première journée des éliminatoires de la CAN-2019 disputée en juin 2017, l’Algérie avait battu le Togo (1-0) à Blida.

observalgérie, le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here