EN: Les verts avec une nouvelle mentalité

0
393

La sélection algérienne version Djamel Belmadi  se déplacera cet après-midi à partir de 15h vers  Banjul à bord d’un vol spécial pour disputer son second match de la phase des éliminatoires de la CAN 2019  contre la Gambie ce samedi à 17h30.

Les Verts qui sont rentrés en stage bloqué au CTN de Sidi Moussa  lundi passé effectueront ce matin leur dernier entraînement à Alger avant de rejoindre la Gambie. 23 joueurs iront en Gambie après le forfait de Soudani et Abdellaoui pour blessure. A l’exception de l’attaquant du FC Metz Farid Boulaya et du défenseur sétifien Abdelkader Bedrane  dont c’est la première sélection tous les autres joueurs retenus ont déjà été convoqués au moins une fois en sélection. L’arrivée de Djamel Belmadi à la tête de la sélection algérienne a été bien accueillie par le public algérien et par les joueurs ce qui devrait permettre à la sélection algérienne d’amorcer un nouveau départ après des échecs à répétition. Le successeur de Rabah Madjer est venu avec beaucoup d’enthousiasme et des idées bien en place dans le but  de propulser l’Algérie de nouveau vers le haut et ensuite travailler pour retrouver le niveau mondial. Le match de la Gambie constitue un test important pour l’EN algérienne qui se doit de réaliser un résultat positif pour retrouver une certaine confiance perdue il y a longtemps. C’est vrai que le résultat n’est pas décisif mais  psychologiquement c’est important de réussir une bonne performance contre les Scorpions. D’ailleurs, le sélectionneur national a clairement affiché ses intentions en indiquant que son objectif est de gagner en Gambie.

Une victoire pour provoquer le déclic  

Belmadi a tenu une réunion avec les joueurs  durant  laquelle il  a expliqué sa méthode de travail et sa stratégie. Au cours de ce conclave l’ex-joueur de l’OM a insisté sur la discipline et sur la solidarité du groupe. Le retour de plusieurs cadres de l’équipe écartés par l’ancien sélectionneur semble donner plus de solidité au groupe et tout le monde est décidé à se donner à fond pour permettre à la sélection  de revenir en force dans un proche avenir. Les anciens sont disposés à aider les  nouveaux dans le but de provoquer le déclic. Une victoire à Banjul va certainement libérer les joueurs mais pour réussir cela il faudrait jouer avec un nouvel état d’esprit. La sélection algérienne possède sur papier un effectif riche mais ce qui a manqué à cette sélection avant la venue de Belmadi c’est l’absence de grinta et le manque de motivation des joueurs. La dernière participation de l’EN à la CAN  2017 du Gabon a été une catastrophe c’est pour cela que notre présence au Cameroun l’année prochaine est  très importante car il y va de notre statut.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here