Belmadi transforme la sélection en une caserne militaire

0
1508
Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a transformé l’équipe nationale en véritable caserne, selon des informations parvenant de la FAF. «Belmadi est pire que l’ancien sélectionneur national, le Bosnien Vahid Halilodzic, réputé pour sa discipline de fer. Il a imposé un règlement interne digne d’une caserne militaire aussi bien pour les joueurs que les membres des autres staffs qui travaillent sous sa coupe», selon les informations parvenant de la FAF.
Belmadi qui a souffert de cette anarchie quand il était joueur de l’équipe nationale, a décidé de prendre sa revanche et d’imposer une discipline au sein de l’équipe nationale, a-t-on encore expliqué. Ainsi, il ne tolère aucun retard que ce soit pour les joueurs que pour les membres des autres staffs, médical et administratif. Il a donné instruction à tout le monde de se présenter à la même heure aux séances d’entrainement mais aussi aux réunions, aux déjeuners et dîners, précise-t-on encore.  
Mieux encore, il a interdit aux joueurs et à tous ses collaborateurs de prendre avec eux les téléphones potables aux séances d’entrainement. Les selfies et vidéos durant les entraînements sont strictement interdits. La seule personne habilité de prendre des photos ou filmer les séances d’entrainement est celle relevant du département de la communication de la FAF dans le but de les publier sur le site officiel de la fédération.
Afin d’éviter qu’il y ait des fuites sur les entrainements (photos et vidéos), Belmadi a demandé à ce qu’aucune personne ne faisant pas partie du staff technique n’accède au terrain du centre de Sidi Moussa. Cette interdiction concerne les employés du centre mais aussi les membres du bureau fédéral et autres responsables au sein de la FAF.
En ce sens, les employés du centre technique de Sidi Moussa sont à cheval quand l’équipe nationale effectue ses séances d’entrainement. Même les journalistes, ont subi la discipline de Belmadi dans la mesure où les portes de l’amphithéâtre où il avait animés sa dernière conférence de presse avaient été fermées dès le début de la conférence.
Les retardataires n’avaient pas pu accéder à la salle !
DIA-Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here