EN: Un attaquant d’Europe suivi de très près par le staff pour relancer la concurrence

0
1287

Samedi dernier contre la Gambie, Djamel Belmadi avait décidé de titulariser Baghdad Bounedjah en pointe de l’attaque des Verts à la place d’Islam Slimani, habituellement aligné dans l’onze rentrant de notre équipe nationale.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’avant-centre d’Al Sadd lui a donné raison puisque c’est lui qui a marqué le but des Verts lors de cette confrontation. Un but qui aurait pu être celui de la victoire si, 30 secondes plus tard, les Gambiens n’avaient pas réussi à égaliser. Avec 5 buts à son compteur en équipe nationale depuis sa première convocation le 15 novembre 2014, à l’occasion de la rencontre face à l’Ethiopie au stade Mustapha-Tchaker de Blida, un match qualificatif à la CAN 2015 qui a eu lieu en Guinée équatoriale, Bounedjah ne veut plus laisser passer sa chance. Lui qui a dû patienter près d’un an pour connaître sa première titularisation, ce fut à l’occasion du match amical face au Sénégal le 13 octobre 2015 au stade du 5-Juillet sous l’ère Christian Gourcuff. Depuis, Bounedjah a connu des hauts et des bas jusqu’au 7 janvier 2016 où il réussit à marquer son premier but en sélection en amical face à la Mauritanie. Il devra encore attendre deux ans pour connaître sa troisième titularisation, le 22 mars 2018  contre la Tanzanie. Ce jour-là, il inscrit un doublé et le match s’est soldé sur le score de 4 buts à 1.

Relancer la concurrence dans tous les compartiments

En fait, ce qu’il faut savoir, sa réalisation le week-end dernier fut la première en match officiel ; d’où d’ailleurs la joie du joueur au moment de marquer le but. Bounedjah, qui évolue dans le championnat qatari avec 11 réalisations depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues, devait donc prouver que Belmadi pouvait compter sur lui, même s’il joue au Qatar. A 27 ans, Bounedjah, qui espérait avoir un peu plus de temps de jeu, en a eu cette fois-ci, mais c’est loin d’être gagné quant à une place définitive dans l’attaque de l’EN. En effet, en plus d’Islam Slimani âgé de seulement de 30 ans, et surtout toujours aussi décidé et motivé à battre le record d’Abdelhafid Tasfaout, meilleur buteur de tous les temps dans l’histoire des Verts, un autre nom intéresse à grande échelle Djamel Belmadi et son staff technique. Il s’agit d’Oussama Darfalou qui a décidé d’embrasser une carrière professionnelle cette saison en signant en Ligue 1 des Pays-Bas dans le club de Vitesse Arnhem. Ayant terminé la saison dernière avec près de 18 réalisations avec son club de l’USM Alger sur les 27 qu’il avait disputés, c’est-à-dire une moyenne de 1,5 but par match, l’ancien attaquant des Rouge et Noir n’a pas encore eu l’occasion d’être aligné comme titulaire par son coach russe Leonid Sloutski.

Il a laissé une très bonne impression au cours de ces dernières saisons

Il faut dire que la présence de l’attaquant slovène Tim Matavz, qui a à son actif 35 sélections et 10 buts inscrits avec la sélection de son pays, ancien joueur aussi du PSV Eindhoven, n’est pas pour lui faciliter la tâche. Jusque-là, Oussama Darfalou a fait quatre apparitions en championnat avec sa nouvelle équipe. La première fut  le 12 août dernier, à l’occasion de la première journée du championnat face au FC Groningue. Darfalou était rentré à la 75’ à la place justement de Tim Matavz. Une semaine plus tard, c’est-à-dire le 19 août dernier, à l’occasion de la rencontre qui a mis aux prises son équipe avec Heerenveen, l’ancien joueur du RCA ayant fait son apparition à la 67’. Pareil lors des deux matchs qui ont suivi puisqu’il joue 11’ face à AZ Alkmaar, et 12’ le 2 septembre passé contre le grand Ajax Amsterdam. Pour l’instant, son équipe de Vitesse Arnhem se maintient bien en occupant la 8e place au classement général avec 5 points à son compteur, c’est-à-dire à 7 longueurs du leader actuel le PSV Eindhoven.

Victime de Matavz, pas encore la moindre titularisation

Ainsi, Oussama Darfalou, qui compte bien saisir sa chance dès qu’il aura bénéficié d’un peu plus de temps de jeu, est suivi de très près par le staff de l’EN d’après nos informations, lui qui a laissé une très bonne impression lors des deux précédentes saisons ici en Algérie. Ayant cette caractéristique d’être chasseur de buts, beaucoup estiment qu’à seulement 25 ans, Darfalou, qui va certainement s’aguerrir en Europe, pourrait bien devenir à moyen terme le futur avant-centre de notre équipe nationale. Djamel Belmadi, qui a signé un contrat jusqu’au mois de juin 2022, ratisse large à la fois pour relancer la concurrence dans tous les compartiments de jeu, mais aussi pour préparer son futur proche.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here