Belmadi se renseigne sur Belaili

0
587

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui va entamer une tournée en Europe pour superviser plusieurs pros ne compte pas négliger pour autant les autres joueurs algériens évoluant dans le Golfe et en Tunisie. Même les locaux seront supervisés suivant un programme bien arrêté. Le coach des Verts a tiré beaucoup de leçons  à la suite du match disputé le 8 septembre à Banjul contre la Gambie.

Il est vrai que le nul arraché dans des conditions difficiles peut être considéré comme un bon résultat mais le rendement de l’équipe n’a pas été convaincant car, collectivement, ça n’a pas été à la hauteur. Si la défense a bien tenu le coup, par contre au milieu de terrain et en attaque les choses n’ont pas marché. Conscient de tout cela le successeur de Madjer est à la recherche d’un joueur de qualité capable d’apporter de la créativité dans l’entrejeu car l’EN n’a pas encore assuré sa qualification pour la CAN 2019. S’il ya un joueur qui est en train de se distinguer avec son équipe, c’est bien Youcef Belaïli. L’enfant d’Oran ne cesse d’enchaîner les belles performances, comme en témoigne sa  belle prestation d’avant-hier en LDC contre l’ES Sahel ; malgré l’enjeu, il a été passeur décisif sur le second but marqué par son équipe. Malgré une courte expérience à Angers, Belaïli est considéré parmi les meilleurs joueurs  sur le continent. Il possède un gros potentiel technique qui lui permet de déstabiliser n’importe quel défenseur. Pour pas mal d’observateurs et de spécialistes, Belaïli mérite une sélection car le joueur a beaucoup mûri depuis  sa suspension pour dopage et son retour sur les terrains.

Il le voulait déjà au Qatar

Belmadi est en train de suivre le joueur de l’ES Tunis pour éventuellement lui faire appel dans un futur proche mais il doit tout d’abord s’assurer qu’il répond au profil recherché. Mais avant d’être nommé sélectionneur national, Belmadi  qui dirigeait Al-Duhail voulait ramener Belaïli pour renforcer les rangs de l’équipe qatarie mais les dirigeants tunisiens ont refusé de libérer leur joueur. Il est clair que Belaïli reste un joueur qui plaît beaucoup à Belmadi mais sa convocation en EN n’est pas garantie à 100%, plusieurs paramètres vont entrer en jeu dans le choix de Belmadi qui veut aller crescendo dans la construction de son équipe avec des objectifs bien précis. Ce qui est certain, c’est que Belaïli a une grande revanche à prendre sur le sort, lui qui  savait pertinemment qu’il avait sa place en sélection mais pour des raisons extra-sportives il a été écarté. La venue de Belmadi va-t-elle lui ouvrir une nouvelle page en EN ? Réponse dans les prochains jours.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here