EN: Une défense remaniée contre le Bénin

0
675

Lors de la rencontre disputée le 8 septembre dernier à Banjul face à la Gambie pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a procédé à quelques réajustements tactiques en ce qui concerne certains joueurs. C’est ainsi qu’il a aligné Yacine Brahimi en tant que meneur de jeu alors qu’habituellement, il est surtout mis sur le côté gauche, mais aussi, décalé Aïssa Mandi sur le flanc droit de la défense, préférant associer dans l’axe, Ramy Bensebaïni avec Mehdi Tahrat. Toutefois, pour ce qui est du prochain match prévu face au Bénin, le 12 octobre au stade Mustapha Tchaker de Blida, Djamel Belmadi pourrait de nouveau être amener à faire des changements dans son onze titulaire. Mandi devrait du coup revenir dans l’axe et laisser sa place à un véritable latéral droit, en l’occurrence Youcef Atal, désormais bien remis de sa blessure.

Tahrat indétrônable, Bensebaïni pourrait être écarté
Le retour de Aïssa Mandi dans l’axe pour ce match face au Bénin prévu à domicile va contraindre du coup le coach national à sacrifier l’un des deux axiaux qui ont pris part au précédent match en Gambie. Selon nos informations, le défenseur qui pourrait sauter ce serait, Ramy Bensebaïni. En effet, Belmadi a été plus que séduit de la prestation de Mehdi Tahrat lors de ce match disputé à Banjul et n’envisage pas de l’écarter du onze titulaire. Ajouté à cela, le fait que Bensebaïni évolue depuis plusieurs mois au poste de latéral gauche au sein de son club de Rennes et non pas d’axial fragilise du coup sa position vis-à-vis de Djamel Belmadi.

A Cotonou, retour du même quatuor défensif de Banjul
Cependant, le coach national pourrait composer le même quatuor défensif, avec la même disposition tactique que celui prôné face à la Gambie pour le match qui suivra, toujours face au Bénin, mais cette fois-ci à l’extérieur, plus précisément à Cotonou, le 16 octobre. En effet, le style de jeu très offensif de Atal pourrait ne pas correspondre à ce que cherchera à appliquer Belmadi à Cotonou. Mandi redeviendra dès lors, latéral droit, et la paire Bensebaïni-Tahrat sera reconstituée de nouveau. Au poste d’arrière gauche, il n’y aura pas de changement, puisque Mohamed Farès sera logiquement reconduit.
le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here