Grâce à son bon début de saison, Atal dans le viseur de l’Atletico de Madrid

0
747

Inconnu du grand public, il y a un peu plus d’une année, Youcef Attal fait une irruption brutale dans le football de haut niveau. Après quelques sélections consécutives en équipe nationale, voila qu’il met les voiles pour une expérience professionnelle dans le meilleur championnat du monde, la fameuse Liga espagnole et sa constellation d’étoiles.

En effet, après le début tonitruant du désormais ex-joueur du PAC au sein de son nouveau club, l’OGC Nice, en championnat de France, voilà que l’un des gros bras de la Liga, en l’occurrence, l’Atletico Madrid, se met sur ses traces. Selon la presse française, la nouvelle coqueluche des Verts, Youcef Attal, est suivi de près par les dirigeants madrilènes, et ce sur orientation de leur entraîneur argentin, Simoene. La formation de la capitale espagnole ne devrait d’ailleurs pas tarder à passer à l’acte. L’on s’attend d’ailleurs à ce qu’une proposition de rachat du contrat de l’enfant de Tizi Ouzou soit faite lors du prochain mercato hivernal.

Après une première expérience en Europe la saison passée sous les couleurs de Courtrai, pensionnaire de la première division belge, Attal est passé à un étage supérieur dès l’été passé. Le club belge a d’abord racheté son contrat du PAC avant de le vendre à Nice. Depuis, le défenseur droit de 22 ans ne cesse de faire parler de lui. C’est en toute logique d’ailleurs qu’il est aujourd’hui convoité par de grosses écuries du vieux continent.

Pour rappel, l’international algérien avait effectué, lors de l’été 2017, des essais concluants avec le club de la Liga espagnole, Real Betis, et était même sur le point de signer un contrat professionnel. Il a fini néanmoins pas débarquer à Courtrai à titre de prêt. Youcef Attal est né le 17 mai 1996 à Mechtras, dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Après avoir fait ses classes dans les petites catégories de la JS Kabylie, il a rejoint le Paradou AC où il s’est singulièrement illustré. Repéré par l’ex-sélectionneur national, Lucas Alcaraz, il a littéralement explosé lors de la rencontre face au Togo comptant pour les éliminatoires pour la CAN 2019 au Cameroun. Souvent poursuivi par la guigne des blessures, il avait manqué le précédent déplacement des Verts en Gambie pour la même raison, et ce pour la première sortie du nouveau sélectionneur national, Djamel Belmadi.

Ce dernier n’a pas tardé à lui faire appel en prévision de la double confrontation contre le Bénin, le 12 et 16 octobre en cours dans le cadre des la 3ème et 4ème journée des qualifications pour la CAN-2019 au Cameroun.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here