Zetchi: « Pourquoi Saadane s’attaque-t-il à Belmadi à ce moment bien précis ?

0
574

«Pourquoi s’attaque-t-il à Belmadi en ce moment bien précis ? »

«Lors des réunions du Bureau Fédéral, c’est l’entraîneur Chafik Ameur qui a représenté la DTN, et nous n’avons pas fait le moindre problème à ce propos. Sur les 12 réunions du BF, il a assisté à 6 seulement, donc 50% du temps il était absent, mais je n’ai jamais rien dit car je considère qu’un DTN peut déléguer et que nous sommes avant tout une famille. Pour ce qui est de l’histoire du restaurant, comment pouvez-vous imaginer une seule seconde qu’on puisse interdire l’accès au restaurant à Monsieur Saâdane ? C’est vraiment insensé et inimaginable, d’ailleurs je ne veux même pas parler de ce sujet tellement c’est invraisemblable», a-t-il déclaré. Pour ce qui est de l’avenir de la DTN après la démission de Rabah Saâdane, Zetchi dira : «Nous sommes en train de construire une DTN qui ne reposera pas sur des individus. Monsieur Saâdane est parti, bon vent à lui. Il y a une DTN qui est en place qui continue à travailler. Demain le président de la FAF n’est plus là, la Fédération doit continuer à travailler. Donc que ce soit la FAF ou la DTN, elle ne doit plus ne reposer que sur une seule personne. Encore une fois, je suis déçu par Cheikh Saâdane et cet acharnement. Saâdane a accaparé tous les médias pendant deux jours, et il a passé plus de temps à expliquer les raisons de sa démission que son projet de développement pour la DTN au cours de ces 12 derniers mois.  On démissionne parce qu’on n’a pas reçu un visa. On invente une fausse histoire à dormir debout avec des arguments farfelus sans aucun fondement. En plus, pourquoi citer Djamel Belmadi. L’entraîneur national n’a rien à voir dans cette histoire, et pourquoi le faire dans cette période cruciale avec cette double confrontation face au Bénin, l’obtention du CHAN et aussi cette assemblée extraordinaire du 27 de ce mois ? Donc, je vous laisse faire vos déductions», affirma le patron de la fédération. Interrogé sur le fait si les deux hommes avaient déjà eu des différends, Zetchi affirma : «Je dois dire que j’ai été à la fois surpris et déçu par cette démission. Il faut savoir que jusqu’à sa démission le 3 octobre dernier on n’a jamais eu de problème. Donc, il aurait pu au moins m’attendre vu que j’étais absent afin qu’on se mette autour d’une table, discuter et après libre à lui de démissionner ou non. Donc, dans la forme déjà, Saâdane a à mon sens fauté. Et comme je l’ai déjà précisé, le moment est mal choisi avec les échéances de l’EN, de ce fait il aurait pu différer sa démission», fera encore savoir Zetchi.

COMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here