EN: Belmadi essaiera d’autres joueurs contre le Togo

0
564

D’aucuns sont unanimes à penser que la défaite de Cotonou est venue confirmer pour la énième fois l’impuissance de la sélection algérienne à l’extérieur. Une réalité qui met en difficultés les Verts dans la course à la qualification à la prochaine CAN.

Il faut dire que malgré la présence sur le banc algérien d’un coach réputé pour son poigne et qui a réussi en l’espace d’un temps court à incarner cette hargne de vaincre chez ses joueurs.

Seulement, le comportement du onze national sur la mauvaise pelouse du stade de l’amitié de Cotonou a plutôt déçu tout le monde. Rien n’a marché mardi passé, y compris sur le plan d’engagement, un paramètre sur lequel a Belmadi a pourtant beaucoup insisté avant le match.

Il semble bien ainsi que la déception de Belmadi ne vas pas passer sans qu’il n y ait des décisions à l’avenir. Certains joueurs risquent tout simplement d’en faire les frais.

Le coach national n’a pas apprécié le manque d’implication de ces joueurs qui ne se sont pas donnés à fond pour l’équipe. Certains ont évité les duels et n’ont pas apporté le plus que le sélectionneur attendait d’eux.

Ils n’ont pas apporté l’impact physique qu’il aurait fallu face à cette sélection béninoise. Ce match aura donc montré encore des lacunes et des joueurs qui se sont donnés pratiquement à moitié lors d’un rendez-vous aussi important que celui d’hier.

Le sélectionneur national devrait donc faire le ménage et pourrait ne plus convoquer quelques joueurs. Même si les noms n’ont pas encore été donnés, des joueurs à l’image de Rachid Ghezzal pourraient ne plus être rappelés par Djamel Belmadi.

Il faut savoir que pour l’attaquant algérien de Leicester City, ce match était sa meilleure chance afin de gagner sa place et surtout de s’imposer au sein des Verts. Avec l’absence d’Islam Slimani et de Hilal Soudani, il aurait pu faire la différence en s’impliquant plus et peut-être gagner sa place.

Mais il est passé à côté de sa première mi-temps, et Belmadi l’a fait sortir au tout début de la seconde période. En tout cas, d’autres joueurs attendent leur chance. Le coach devrait être intransigeant après la défaite du match de mardi. Un tri devrait donc être opéré par Djamel Belmadi qui veut qualifier son équipe à la Coupe d’Afrique des nations 2019.

En tout cas, les propos de Belmadi lui-même, après le retour à Alger, se veulent des plus menaçants : «La concurrence a été relancée au sein de l’équipe. Les noms m’importent peu. Pour moi, il n’existe pas un titulaire à part entière. En sélection nationale on donne la chance et l’opportunité à des internationaux qui jouent dans des grandes équipes et dans des championnats de haut niveau.

Ces derniers soit ils vous donnent satisfaction, soit non. Je le dis depuis le départ, les cartes sont redistribuées, chacun aura sa chance de montrer ou pas ses qualités et après mes choix seront dictés par ces performances. Je vous l’ai dit, et moi je dis ce que je fais, et je vais faire ce que je dis». Le message est bien clair.

FOOTALGERIEN


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here