EN: Une surprise pour remplacer Atal à droite

0
584

Avec 7 unités au classement des éliminatoires de la CAN ex aequo avec le Bénin avec seulement 2 unités de plus que leur prochain adversaire, le Togo, les Verts vont devoir revenir avec un bon résultat de leur déglacement à Lomé.

La FAF a déjà préparé le déplacement, et Belmadi a arrêté la liste élargie, puisque des convocations ont été déjà envoyées aux joueurs, et ce, conformément aux règlements de la FIFA. En attendant de connaître la composante exacte de ce groupe élargie, la rue algérienne se demande déjà qui va jouer au poste de latéral droit à Lomé ; il faut dire que les dernières heures ont été riches en enseignements, surtout après que Compétition eut annoncé la suspension de Mandi pour cumul de cartons. Le défenseur du Betis ne rejouera plus en vert, du moins pas avant mars, et le coach va devoir improviser une solution de rechange, voire deux, car Belmadi risque de voir l’autre latéral, à savoir Atal, manquer ce rendez-vous. Il a contracté une blessure il y a près d’une semaine aux ischio-jambiers qui risque de le priver du prochain stage, du moment qu’on annonce que la lésion nécessite au moins une à 2 semaines d’arrêt.

Belkhiter et Ferhat

La question qui s’impose est donc : sur qui Belmadi va-t-il compter pour ce match très important et peut-être décisif contre le Togo ? Il s’agit donc d’un coup dur que le staff technique va vite devoir surmonter, car le temps presse, et les solutions ne semblent pas nombreuses, surtout pour ce poste qui a toujours créé un problème en sélection. Un petit coup d’œil sur les différentes composantes de la sélection ces derniers mois nous permet de constater qu’il existe quelques solutions auxquelles Belmadi pourrait recourir. On pense surtout à Belkhiter qui a fait partie du groupe qui a joué en Gambie et qui a été depuis écarté ; il reste dans le groupe élargi et donc sélectionnable.

L’autre élément serait une surprise, que l’on a perdu de vue depuis le départ de Madjer n’est autre que le Havrais Zinou Ferhat. Ce dernier a eu un début de saison difficile après ses envies d’ailleurs qui lui ont causé quelques soucis. Il a finalement retrouvé la raison et sa place, il est même revenu à ses bonnes habitudes récemment en retrouvant ses passes décisives qui avaient fait de lui l’an dernier le meilleur passeur de la Ligue 2 française. Belmadi a donc une carte en main, qu’il n’a toujours pas utilisée. Pourtant, au fil du temps, Ferhat a appris à devenir utile pas seulement en milieu droit mais aussi en latéral droit avant de se découvrir dans une position de récupérateur sous les ordres de Madjer. Un poste où il n’était pas vraiment performant mais qui lui a appris tout de même à acquérir quelques reflexes défensifs qui pourraient l’aider plus tard à compléter son jeu et à occuper avec plus d’efficacité le poste de latéral droit, en cas de besoin.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here