EN: Bougherra va intégrer le staff

0
186

Comme nous l’avions rapporté hier dans ces mêmes colonnes, Madjid Bougherra sera bientôt dans le staff technique de l’EN.

Après avoir été annoncé lors de la nomination de Belmadi fin juillet dernier, finalement Bougy a dû retarder sa venue : Belmadi avait même évoqué ça lors de sa première conférence de presse : «Bougherra est en poste, il a fait une bonne saison avec les U23. J’ai tellement de respect pour ce club qui a fait confiance à deux Algériens non diplômés et me donner l’équipe première. Il n’y a pas beaucoup d’équipes et beaucoup de pays qui font ça. Donc, on va le laisser en place pour le moment. S’il doit se passer quelque chose, ça se fera en douceur», a-t-il dit à la mi-août. Voilà que, trois mois et trois matches plus tard pour l’EN, le dossier est encore ouvert puisque l’arrivée annoncée précédemment va être officialisée prochainement. Belmadi a eu le temps nécessaire de tout préparer ; il a attribué un rôle bien défini à l’ancien défenseur des Glasgow Rangers.

Superviseur au stade de Doha

Après s’être initié à l’entraînement par la CAF puisqu’il a eu des diplômes initiaux ici en Algérie lors de stages organisés par la FAF aux anciens internationaux, Bougy a choisi l’aventure au Qatar : il a pris en main l’équipe des U23 de Duhail pour sa première expérience comme coach. Dans un championnat qui venait d’être lancé, et vite, il a eu de la réussite, gagnant le titre à trois journées de la fin. Avant ça, il a même accompagné l’EN lors de la dernière CAN au Gabon comme adjoint de Leekens, sauf qu’il n’y a pas eu de miracle vu que l’équipe était déchirée suite à l’affaire Rajevac. C’est là qu’il est allé prendre sa revanche avec les jeunes de Duhail, tout en passant ses diplômes à la confédération asiatique. Belmadi, qui a pensé à son pote dès qu’on a fait appel à lui, n’a pas oublié son club qui lui a donné la chance d’embrasser une carrière d’entraîneur et de gagner ses premiers titres. Il a laissé Madjid à sa disposition, le temps qu’il se libère. Cela paraît imminent puisque Bougherra va être là très prochainement. Pour le moment, on croit savoir que ses grands débuts auront lieu lors du stage des locaux durant les 10 derniers jours de l’année 2018 au Qatar. Il sera dédié exclusivement aux locaux, car le rôle de Bougy dans le staff sera de suivre les joueurs locaux et essayer d’en tirer profit en mettant la main sur quelques perles rares.

Public algérien

Le 29 août passé, on a expliqué comment Bougherra finira dans le staff et qu’il aura le rôle de 2e adjoint. C’est ce qui est en train de se confirmer puisque, en présence de Serge Romano, qui n’est autre que l’adjoint direct du sélectionneur, Madjid portera la casquette de 2e adjoint, et aura la mission de suivre les locaux. Ses prérogatives, on les connaîtra plus tard mais, ce qui est sûr, il va devoir suivre tout ce qui se passe dans notre championnat. Il sera le guide en quelque sorte de Belmadi qui a choisi de prendre sous son aile cette ‘’pauvre’’ catégorie de joueurs lésés depuis des années. C’est ensemble qu’ils tenteront de les réhabiliter et en même temps préparer une équipe compétitive en vue du CHAN 2020 qui avance à grands pas. Bougherra commencera donc par superviser les locaux au Qatar lors du stage de décembre où l’EN devrait jouer le Qatar le 27 et peut-être la Chine. Il se déplacera aussi aux stades algériens où il sera sûrement très bien accueilli, lui qui est très aimé par le public algérien. En attendant, Bougherra se préparera à entamer cette nouvelle mission ; on ne sait pas comment il s’est organisé pour se libérer de son engagement avec son club, ni s’il pourra être présent au stage du match du Togo mais, ce qui est sûr, sa venue va souder encore plus les rangs des joueurs. Il a toujours joué le rôle du grand frère et son entente parfaite avec Belmadi sera un grand atout pour l’EN, comme nous l’a indiqué Cherrad, leur ancien coéquipier en sélection, dans une interview qu’il nous a accordée précédemment : «Déjà, ce sont deux bons gars avec qui j’ai joué et que j’apprécie fortement. Madjid tout seul, le costume aurait été un peu trop grand pour lui car il vient de commencer, mais les deux feront la paire. Le peuple algérien aime beaucoup Madjid, à juste titre, car c’est un type attachant. Il a joué avec la plupart des joueurs qui composent aujourd’hui la sélection, il connaît donc le groupe ; il fera le lien avec le coach. Madjid sait comment aborder ces joueurs en les mettant dans les meilleures conditions sans les frustrer. C’est vraiment une bonne chose que Bougherra soit l’assistant de Belmadi. Je crois que ça va se faire et qu’avec eux, les Algériens sortiront de nouveau jubiler dans les rues.» De belles paroles, et tant mieux d’ailleurs car l’EN en a grandement besoin.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here