La Fédération Togolaise met des batons dans les roues des Algériens

0
434

Alors que l’EN s’apprête à effectuer le déplacement demain vers Lomé pour disputer dimanche prochain le match des éliminatoires de la CAN 2019, les conditions ont été préparées sur place par le manager de l’EN Hakim Medane qui a devancé tout le monde sur les lieux.

Arrivé à Lomé, le manager de l’équipe nationale a trouvé sur place une mauvaise surprise puisque la réservation qu’il avait déjà effectuée dans un luxueux hôtel, à savoir l’hôtel du 2-Février, a été annulée pour la simple raison que la sélection togolaise est venue demander l’hôtel, demande que les Togolais ne puissent pas refuser. Hakim Medane qui avait déclaré récemment en marge de l’AG de la FAF qu’il avait effectué un déplacement à Lomé où il y avait tout préparé en prévision de la rencontre de dimanche prochain a donc eu à gérer une situation à laquelle il ne s’attendait pas, il est aussitôt aller prendre option dans un autre hôtel de la capitale togolaise, un établissement assez calme et qui offre tout le confort qu’il faut en vue d’une préparation parfaite du match du week-end prochain, en plus, il est situé en bord de mer loin du brouhaha de la ville, a quelque 10 kilomètres du stade municipal, ce qui nous laisse dire que la démarche des Eperviers était un mal pour un bien.

L’EN sera logée en bord de mer

Ce qu’il faut retenir de cet imprévu c’est que le coach Leroy a choisi très tôt de lancer les hostilités, il sait qu’un tel match se gagne sur le terrain, mais en coach ayant roulé sa bosse en Afrique noire pendant des dizaines d’années, il a assez d’expérience que le côté psychologique compte énormément, il a donc pris l’hôtel que ses joueurs ont l’habitude de côtoyer, quitte à jeter dans la rue notre sélection, il faut dire que le geste est condamnable du point de vue fair-play, et n’est même pas réglementaire étant donné qu’il y avait une réservation en bonne et due forme, il croyait pouvoir déstabiliser le groupe en le surprenant dès son arrivée, mais cela a été évité grâce au dispositif habituel de la FAF qui est d’envoyer des éclaireurs à l’avance sur les lieux des ‘’batailles’’ et préparer les conditions pour mettre à l’aise les Verts dès leur arrivée.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here