Le match Togo-Algérie, placé sous haute tension

0
375

La Confédération africaine de football (CAF) a placé « sous haute sécurité » le match Togo – Algérie, prévu dimanche au stade municipal de Lomé (17h00, algériennes) dans le cadre de la 5e journée (Gr.D) des qualifications de la CAN-2019, a annoncé ce samedi la FAF sur son site officiel.

« Lors de la réunion technique, le volet sécuritaire a été largement abordé aussi bien par le commissaire au match, Moussa Birama Kanouti et la sécurité de la CAF le Libérien Andy Quamie qui ont exigé des organisateurs de sécuriser au maximum le match, la sélection algérienne et les officiels. La CAF a placé le match Togo-Algérie sous haute sécurité », précise la FAF dans un communiqué.

Une victoire permettra à l’Algérie, co-leader du groupe en compagnie du Bénin (7 points), de composter son billet pour la CAN-2019, alors que le Togo (2e, 5 pts) tentera de se positionner avant le dernier match des qualifications prévu en mars 2019 à Cotonou face au Bénin.

« Cette décision intervient après la plainte de la FAF auprès de la CAF au sujet du match Gambie-Algérie qui s’est déroulé à Banjul (le 8 septembre dernier 1-1, NDLR), et qui a été retardé de plus d’une heure suite à la présence massive des supporters gambiens sur la main courante », précise l’instance fédérale.

Andy Quamie, commissaire au match et inspecteur de la CAF, nommé récemment sous-ministre du ministère de la Jeunesse et des Sports par le président du Libéria George Weah, s’est montré lors de la réunion technique, « très ferme sur la sécurité et le fair-play. Les représentants de la fédération togolaise (FTF) ont promis qu’aucun débordement et aucune pression ne sera exercée sur la délégation algérienne. D’une capacité de 12 000, le stade municipal de Lomé sera sécurisé par 200 policiers et gendarmes », conclut la FAF.

tsa


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here