Belaili, de l’équipe réserve d’Angers, à l’équipe nationale Algérienne

0
294

Titularisé pour la première fois en sélection, l’attaquant de l’ES Tunis, Youcef Belaïli a joué sans complexe. Le néo-champion d’Afrique il y a deux semaines, a été derrière la première grosse occasion des Verts lorsqu’il a dribblé un défenseur adverse pour servir Bounedjah. Ce dernier d’une déviation, a failli permettre à Sofiane Feghouli d’ouvrir le score.
Le commentateur de beIN Sport l’a confondu avec Meziane
Le commentateur de beIN Sport France n’a pas cessé d’appeler Youcef Belaïli par le nom de son coéquipier, Abderahmane Meziane. Une erreur qui a été rectifiée vers la fin de la rencontre.
Grande complicité entre Bounedjah et Belaïli
Les deux joueurs oranais de l’EN, en l’occurrence Baghdad Bounedjah et Youcef Belaïli, sont restés inséparables tout au long de ce stage des Verts. Comme ce fut le cas à Sidi Moussa, les deux joueurs ont montré une grande complicité lors de la rencontre d’hier. D’ailleurs, l’attaquant d’Al Sadd ainsi que le meneur de jeu de l’ES Tunis n’ont pas cessé de discuter avant le début de la rencontre.

Belaïli : «Belmadi m’a fait renaître»

De retour à la sélection après une longue absence, Youcef Belaïli a été crédité d’une très belle prestation. Le joueur de l’Espérance de Tunis, que nous avons interrogé à la fin de la rencontre, a tenu tout d’abord à remercier le sélectionneur Djamel Belmadi qui, selon lui, l’a énormément aidé en lui faisant confiance. Il a aussi parlé de la qualification de l’Algérie à la prochaine CAN.

Votre retour en Equipe nationale coïncide avec la qualification de l’Algérie à la prochaine CAN. Un commentaire ?
Ce fut un match difficile mais nous avons fait notre possible pour décrocher une victoire et nous qualifier directement à la prochaine édition de la Coupe d’Afrique. Notre détermination était énorme, nous avons travaillé dur pendant toute la semaine. Le mérite revient aux membres du staff technique ainsi qu’aux joueurs qui se sont donnés à fond dans ce match.
Vous avez traversé des moments difficiles et aujourd’hui, vous êtes de retour en EN et même qualifié à la CAN. On imagine que vous êtes aux anges…
J’ai connu des moments difficiles, certes, et je suis fier d’être revenu à ce niveau. Cela n’aurait jamais dû être sans les efforts que j’ai fournis ainsi que le soutien des supporters. Je ne peux pas décrire ma joie et ma fierté, je suis l’homme le plus heureux de la planète.
Qu’avez-vous à dire du sélectionneur Djamel Belmadi ?
C’est grâce à lui que je suis là aujourd’hui, il m’a fait confiance et je ne le remercierai jamais assez. Il m’a fait renaître, c’est quelqu’un que je respecte beaucoup. Il aura mon respect pour toujours.
Vous avez fléchi en seconde période, avez-vous ressenti de la fatigue ?
Après avoir inscrit trois buts en une mi-temps, il est difficile de maintenir le même rythme. Par contre, nous avons réussi à gérer le match et à préserver le résultat. C’est une victoire très précieuse enregistrée depuis trois ans à l’extérieur. Il y a de quoi être heureux et fier.
Quel est votre objectif maintenant ?
On ne va rien lâcher, nous sommes assurément qualifiés, mais nous allons rester sur cette lancée et prouver que cette équipe peut garder cette dynamique. On ne craint désormais aucune équipe et nous allons préparer de la meilleure des manières la prochaine CAN car l’objectif est d’aller le plus loin.

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here