Le président de la JSK lourdement sanctionné, le conflit s’internationalise

0
231

Le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal a été lourdement sanctionné par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

«La Commission de discipline, réunie le lundi 19 novembre 2018, a infligé un an de suspension dont six mois avec sursis et 200.000 DA d’amende au président de la JS Kabylie Cherif Mellal, pour violation de l’obligation de réserve, outrage et atteinte à la dignité et à l’honneur d’un membre de la ligue», annoncé lundi soir la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

Quelques minutes après l’annonce de la suspension, les dirigeants de la JS Kabylie ont réagi estimant que la LFP «n’aurait pas pris en considération le dossier présenté par le club». La direction des canaris regrette cette «lourde sanction pour un président qui voulait juste défendre les droits de son club et de dénoncer des pratiques à bannir du football national». Face à cette situation, la direction de la JSK «s’autorise à faire un appel au TAS (Tribunal arbitral du sport, Ndlr) pour faire valoir ses droits», lit-on dans un communiqué publié sur la page Facebook officielle du club kabyle.

Pour rappel, le président de la JS Kabylie avait qualifié le président de la Ligue de Football, Abdelkrim Medouar d’«incompétent» et d’«incapable». «Il (Abdelkrim Medouar, ndlr) est incompétent. Il est à la tête de la LFP juste pour des intérêts personnels, et faire du tourisme sportif» avait notamment déclaré Cherif Mellal suite au report du match opposant son équipe à l’USM Alger.

OBSERVALGERIE


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here