Belmadi parle de la mise à l’écart de Bentaleb et cite d’autres joueurs dans le même cas

0
576

Lors du dernier match de l’EN, au stade municipal de Lomé et qui a vu l’EN s’imposer avec l’art et la manière sur le score de quatre buts à un, un nouvel état d’esprit est né chez les Verts. Une victoire qui a permis à Djamel Belmadi et ses joueurs de souffler et préparer les prochaines échéances sans aucune pression. Les Verts ont ainsi validé leur qualification à la phase finale de la CAN 2019, qui est prévue au Cameroun, sauf changement de dernière minute. Néanmoins, cette victoire s’est dessinée sans la présence de certains joueurs cadres, dont Nabil Bentaleb, qui était un titulaire indiscutable en sélection depuis sa venue en mars 2014, Yacine Brahimi, Islam Slimani et enfin Saphir Taïder. Tous sont des cadres de la sélection depuis 2014 avec cette brillante Coupe du monde au Brésil. Le premier cité n’a pas été retenu par Djamel Belmadi à la suite de sa piètre prestation au Bénin. Le second est venu blessé et il a donc été libéré par le staff technique. Quant à Taïder et Slimani, ils étaient tous deux sur le banc. Selon des proches de Belmadi, les portes de la sélection nationale leur sont toujours ouvertes s’ils peuvent apporter un plus. Autrement dit, Belmadi n’est pas venu pour écarter tel ou tel joueur.

Belmadi ne leur a pas fermé la porte
Djamel Belmadi n’a pas fermé la porte devant Nabil Bentaleb, qui n’était pas du déplacement à Lomé pour affronter les Eperviers du Togo, pour le compte de l’avant-dernière journée des éliminatoires. L’absence du joueur, pour des raisons techniques, et l’écrasante victoire des Verts avait provoqué une polémique chez les spécialistes et les médias sur l’avenir des joueurs en sélection, après une telle performance. Une source proche de Belmadi nous a confié que le joueur doit continuer à se donner à fond en club car il sera toujours suivi et qu’il doit retrouver son meilleur niveau en sélection. Ce sera aussi la même chose pour Yacine Brahimi car Djamel Belmadi n’avait pas trop apprécié sa prestation à Cotonou face au Bénin où le joueur l’a excédé par son individualisme.

Même Taïder et Slimani sont concernés
L’autre point concerne Islam Slimani et Saphir Taïder. En effet, le sélectionneur national Djamel Belmadi veut plus de la part de ces deux joueurs, dans le but de relancer la concurrence au milieu de terrain et même en attaque, pour peut-être pousser Baghdad Bounedjah à se donner encore plus à quelques mois de la phase finale de la CAN. Même chose pour le milieu de terrain où Belmadi ne s’est pas montré satisfait du rendement de Taïder, d’où sa mise à l’écart lors des deux dernières sorties. D’ailleurs, lors d’une des dernières conférences de presse du sélectionneur, il avait insisté sur ce point : «Il y a des joueurs qui se croient intouchables. Je pense qu’ils se trompent car le plus important, c’est les performances sur le terrain. Il y a des joueurs qui ont été écartés du match du Togo à cause de leur performance. S’ils avaient été bons, ils seraient là avec nous. Il faut que les gens comprennent que pour convoquer des joueurs, il faut prendre en considération certains critères». Les joueurs semblent avoir commencé à comprendre le message du coach.
lebuteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here