3 pays potentiellements opérationnels pour acueillir la CAN 2019

0
398

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé, hier à Accra, de retirer l’organisation de la coupe d’Afrique des nations 2019 au Cameroun.

Après l’examen du compte rendu des deux dernières visites d’inspection, lors d’une réunion du comité exécutif de l’organisation africaine, la CAF a décidé de retirer l’organisation de la compétition au Cameroun et d’ouvrir la porte aux candidatures de pays souhaitant l’accueillir, a indiqué à son entourage le président de la CAF, Ahmad Ahmad, qui a précisé que les dirigeants de la CAF ont pris la meilleure décision possible pour l’Afrique et le football africain. Les inspecteurs de la CAF ont effectué récemment une inspection sécuritaire et une inspection des infrastructures, stades et hébergement, qui ont démontré l’incapacité du pays à accueillir la CAN prévue l’été prochain avec 24 équipes engagées au lieu de 16, ajoutons à cela le gros risque relatif aux menaces des séparatistes anglophones, ainsi que celles de Boko Haram. Dès les premières heures de la matinée d’hier la pression a vite monté, les sites internet et les medias notamment ceux du Cameroun et du Maroc attendaient la moindre information du lieu de la tenue de la réunion et vite ce sont les Marocains qui ont commencé à distribuer des informations selon lesquelles la décision tant espérée a été enfin prise, au même moment, les Camerounais gardaient l’espoir que cela ne soit pas vrai, et vers 17h les membres exécutifs ont quitté la réunion, sans faire de déclaration, à l’exception des mots lancés par Ahmad Ahmad qui renvoient à ce que les Camerounais redoutaient.

Un cabinet sera recruté pour une évaluation et une décision sera prise ce mois-ci

Ainsi et selon des indiscrétions, la CAF a décidé d’accorder un délai de 21 jours aux pays désireux d’organiser la prochaine CAN, tout indique que le Maroc sera l’un des favoris, même si des bruits de couloir affirment que l’Afrique du Sud postulera aussi ainsi que l’Egypte, la CAF recrutera un cabinet qui va faire son évaluation,  une décision devrait être prise en ce mois de décembre.

En tout cas, le black-out qui a entouré cette affaire dont l’issue paraissait évident pour toutes les raisons citées a fait de la CAF une mascarade, on a en effet vu des sites français hier se moquer d’Ahmad Ahmad et de son prédécesseur à l’image de sofoot qui a écrit qu’il n’y a qu’à la CAF qu’on connaît d’abord les qualifiés avant de connaître le pays organisateur, des blagues interminables qui devraient donner à réfléchir au Malgache, ce dernier a déjà commencé à réfléchir aux prochaines éditions initialement attribuées à la Côte d’Ivoire et à la Guinée.

COMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here