OM, LOSC, FCN, combien coûterait le transfert de Bounedjah?

0
380

Le grand public de France ne connait pas son nom, mais les recruteurs de la Ligue 1 l’ont pour beaucoup dans leurs petits papiers. Il s’appelle Baghdad Bounedjah, il est attaquant, âgé de 27 ans et international algérien. Pas un jeune joueur lancé sur un orbite, mais un gars qui explose, dans une période de réussite, avec 51 buts inscrits en 35 matchs officiels disputés en 2018 (club et sélection). Si les stats sont hallucinantes, elles sont à nuancer par le fait qu’il défend les couleurs du Al Sadd SC. Rien qu’en France, l’OM, le LOSC et le FC Nantes sont prétendument sur sa piste. Les Nordistes auraient même tenté une approche l’été dernier. Quel serait le budget à prévoir pour recruter Baghdad Bounedjah dans l’hiver ou pour débuter la saison prochaine ? Analyse…

 

Le LOSC aurait déjà tenté une approche, l’OM et le FC Nantes seraient aussi sur le coup

La plateforme spécialisé Transfermakrt estime sa valeur marchande à 3,5 millions d’euros. Mais selon la Gazette du Fenec, le LOSC a proposé cinq millions d’euros pour le recruter ; montant jugé insuffisant par son club, il est finalement resté. Prolongé en mai 2017 pour quatre ans supplémentaires, jusqu’en 2021, Baghdad Bounedjah aurait une clause libératoire dans son contrat proche de la quinzaine de millions d’euros. Entre 5 et 15 millions ce serait la fourchette à prévoir, pour le paiement de l’indemnité sur le transfert de l’attaquant. Le joueur de son côté, se dit prêt à faire ses valises, suivant le projet sportif proposé : « Si une offre d’un club européen meilleur qu’Al Sadd me parvient alors je m’en irai, mais si c’est un club moyen qui me sollicite alors je resterai au Qatar », a-t-il répondu à la chaîne sportive, Al Kass selon les propose relayés par Le Buteur.

Peut-être plus une question de projet sportif que d’aspect financier pour Baghdad Bounedjah

Question salaire, il s’est dit que le LOSC lui proposait l’équivalent de 2,6 millions d’euros bruts la saison. Sans les variables. C’est une part fixe, proche de celle qu’il a présentement à Al Sadd SC, depuis qu’il a prolongé, au printemps 2017. Plus que l’aspect financier, les déclarations du joueur donnent à penser qu’en contre-partie d’un challenge excitant pour lui, il ne sera pas ou moins regardant. A 27 ans, il n’aura peut-être plus beaucoup d’occasion de venir en Europe pour joueur dans un grand championnat et possiblement découvrir les coupes du Vieux Continent;

sportune.fr


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here