De Bruyne de retour pour concurrencer Mahrez

0
132

En ouverture de la 17e journée de Premier League, City recevait Everton avec Riyad Mahrez dans la peau de titulaire.

Encore une fois, Pep Guardiola a décidé de lancer l’international algérien dans le onze de départ. Auteur de bonnes prestations au cours des derniers matchs, c’est tout naturellement qu’il a été reconduit au cours de cette partie compliquée pour le second du classement. Même si l’entame de la rencontre a été plutôt équilibrée, il a fallu du temps pour Mahrez et ses camarades afin de trouver le bon tempo. D’ailleurs, ils ont été récompensés à la 22e minute par ce but de Gabriel Jesus. Pour sa part, Mahrez très remuant allait se procurer une occasion en or à la 42 suite à un centre de Sané. L’ancien du Havre contrôle et reprend en demi-volée, mais le portier d’Everton détourne par miracle des deux points. Auteur de quelques gestes techniques de grande classe, le numéro 26 des Sky Blues a été bon durant le premier half. Durant la seconde mi-temps, tout en étant sevré de ballons, l’Algérien a continué à être présent et à délivrer quelques passes qui auraient pu être décisives comme celle de la 63e minute pour Gundogan qui n’a pas su terminer l’action. Au final, il a dû céder sa place durant le dernier quart d’heure de jeu. Score final, 3 buts à 1 pour City qui reprend les commandes du championnat en attendant le choc d’aujourd’hui entre Liverpool et Manchester United.

Le retour de De Bruyne enflamme la concurrence

Petit évènement au cours de la rencontre d’aujourd’hui : le retour de l’international belge de City Kévin De Bruyne. Blessé depuis plus de deux mois, le Diable rouge a enfin fait son retour à la compétition, et c’est lui qui a remplacé Mahrez à la 75e minute de jeu. Ce retour va enflammer la concurrence entre les joueurs ; Mahrez qui est déjà bon va devoir montrer encore plus au cours des prochaines rencontres pour espérer garder sa place de titulaire.

COMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here