Le coût du stade de Tizi Ouzou déclenche la polémique

0
395

Le coût de réalisation du nouveau stade de Tizi-Ouzou suscite une vive polémique en Algérie suite aux dernières déclarations du ministre de la Jeunesse et des sports Mohamed Hattab qui a révélé que «le nouveau stade a englouti la somme de 50 milliards de dinars.»

Cette révélation n’est pas passée inaperçue puisque plusieurs médias de la presse nationale ont sursauté sur les chiffres avancés d’un tel projet qui, selon les calculs établis avoisine largement les 350 millions d’euros, soit plus du double du nouveau stade de la Juventus Turin, qui a coûté 155 millions d’euros pour une capacité de 40 000 places. Et un peu plus que l’Allianz Arena du Bayern Munich qui a coûté 346 millions d’euros, mais avec une capacité de 75 000 places assises.
Le groupe ETRHB Haddad n’a pas tardé à réagir à la polémique précisant que «L’Allianz Arena et le stade de la Juventus ne sont pas des complexes sportifs, contrairement au stade de Tizi Ouzou» . «Le stade de Tizi Ouzou fait partie d’un vaste complexe sportif s’étalant sur 60 hectares et comprenant un stade de football de 50.000 places, un stade d’athlétisme de 6.500 places, un stade de réplique en gazon naturel et un parking de 3.600 places. Situé dans un terrain accidenté, la construction de ce stade a nécessité l’extraction de 1.800.000 m3 de déblais et la réalisation de 10 km de routes», souligne-t-il.
Pour justifier le retard, l’entreprise privée évoque plusieurs raison dont «l’adaptation de l’étude du stade aux normes FIFA, déplacement des réseaux d’électricité, les problèmes de paiement et les difficultés d’importation des matériaux nécessaires à la réalisation du stade».
Ce projet, dont les travaux ont démarré en 2010 et dont les délais de livraison ont été fixés à début mai 2019, a été confié au groupement d’entreprise algéro-turc ETRHB Haddad et Mapa Insaat pour une enveloppe financière initiale de 37,760 milliards de DA, coût revu à la hausse pour atteindre près de 50 milliards de DA.

observalgérie


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here