Belmadi compte toujours sur Bentaleb

0
311

14 janvier 2019
Selon une source crédible proche de la FAF, le sélectionneur national compte rencontrer dans les prochains jours le milieu de terrain de Schalke 04 Nabil Bentaleb pour discuter avec lui sur plusieurs points ayant une relation directe avec l’EN.
Blessé à la cuisse, le joueur est en train de se soigner en attendant de retrouver bientôt la compétition. Écarté par Belmadi lors du déplacement au Togo en novembre dernier, Bentaleb (35 sélections) n’a pas confirmé sur le long terme les immenses espoirs placés en lui. A 23 ans, l’ancien joueur de Tottenham, transféré pour la coquette somme de 20 millions d’euros en Allemagne, doit forcément se remettre en question pour retrouver les rangs de la sélection nationale à 6 mois de la prochaine coupe d’Afrique des nations prévue en Egypte. Le coach des Verts veut faire comprendre au joueur qu’il compte toujours sur lui à l’avenir mais à condition qu’il fasse le nécessaire pour revenir à son meilleur niveau. L’objectif de Belmadi est de sensibiliser le joueur et le pousser à travailler davantage s’il veut retrouver sa place en EN. L’ex-joueur des Spurs a perdu de sa verve avec les Verts depuis plusieurs matches mais il reste tout de même un élément de qualité qui peut encore servir la sélection algérienne.

Pression sur le joueur
Le sélectionneur national se projette déjà sur la CAN 2019 surtout après l’annonce par la CAF du pays organisateur. Avec pour la première fois 24 équipes participantes la compétition continentale s’annonce rude. Les Verts qui ambitionnent d’atteindre le dernier carré ont intérêt à effectuer une préparation à la hauteur. Belmadi est conscient qu’il ne doit surtout pas se tromper sur ses choix pour la liste des 23. La sélection algérienne qui a validé son billet pour le tournoi africain 2019 après sa belle victoire contre le Togo a encore beaucoup de lacunes. Si en défense les choses commencent à s’améliorer, au milieu de terrain la sélection algérienne a besoin de renfort et surtout de réglages notamment dans la récupération. Un joueur comme Bentaleb a un gros potentiel mais son niveau n’est pas constant avec l’EN, c’est pour cela qu’il doit vite se réveiller s’il veut arracher sa place pour la prochaine CAN. Avec l’émergence de certains joueurs locaux, la concurrence est relancée au milieu de terrain, seuls les meilleurs iront au pays des Pharaons au mois de juin prochain.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here